Galoper cheveux au vent sur votre machine piratée

En bref : vous êtes Aloy, fille élevée par un Paria (exclu de votre tribu pour un acte le justifiant plus ou moins). Vous découvrirez peu à peu que vous êtes entourée de glands notoires avec de belles grandes gueules qui l’ouvrent souvent pour dire des conneries aussi grosse qu’un amas de 100 Gueules d’Orage (sorte de T-Rex mécanique que vous rencontrerez bien assez tôt dans le jeu, rassurez-vous, ou pas). Vous allez apprendre plein de trucs sur votre enfance, pourquoi vous êtes plus forte que tout le monde. La curiosité d’Aloy est d’ailleurs une des forces du titre de Guerrilla Games.

Avis : jeu immense par ses graphismes, sa jouabilité, ses animations, son personnage principal et quelques secondaires, sa critique de la société dans sa globalité. Horizon Zero Dawn est un jeu à faire absolument. Oui, le titre possède des tares évidentes (voir plus bas) mais respire la passion de ses développeurs et l’amour avec laquelle ils ont retranscrit leur plaisir de conter une histoire. Un quasi sans faute.

  • Aloy saute partout, elle danse entre les montagnes et les arbres, elle vole comme un papillon pas con grâce à une jouabilité sans faille
  • Durée de vie plus qu’honnête pour atteindre le niveau 40 (premier palier avant le DLC), énormément de contenu qui sait fouiller et être patient
  • Univers particulièrement vivant, soigné et très riche, de découverte en découverte
  • Aloy, tout simplement. Personnage central à tous les niveaux, attachante, réel atout pour le titre
  • Les machines sont justes magnifiques. Animation quasi parfaite
  • Le focus, accessoire indispensable de Horizon Zero Dawn et tellement bien pensé (indices, faiblesses des machines…)
  • Un quasi sans faute sur le plan technique (joué sur PS4 Pro)
  • L’inventaire est vite chiant si vous stockez comme moi
  • Dialogues perfectibles, synchronisation labiale forcément localisée et aucun jeu d’acteur sauf rares exceptions pour certains personnages, pourtant de second plan
  • Peu de bestioles en fin de compte mais l’univers demande tellement à croître…
  • Interface propre et intuitive mais manquant d’option de tri ou de personnalisation plus générale
  • Humains totalement débiles ou presque. Camps de bandits lourds et inutiles
  • Le Codex (regroupant toutes les infos de l’aventure) manque de clarté et devrait fonctionner autrement pour la parfaite compréhension de l’histoire suivant ce qu’on ramasse et découvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *