Avez-vous trouver la Liste ?

Le fond d’écran visible sur Critikale (seulement sur ordinateurs ou tablettes selon vos résolutions) comporte des titres majeurs dans ma vie de joueur. Voici la liste des jeux à gauche, celle de droite suivra dans la semaine ou plus tard. J’ai très certainement oublié certains titres et peu de nouvelles licences figurent de ce fond d’écran. Cela changera j’espère.

SUR LA PARTIE GAUCHE DE CRITIKALE

  • SHENMUE – L’incroyable Shenmue de l’époque Dreamcast est évidemment présent. Une belle aventure, un personnage principal intéressant, du contenu dense. Je n’ai pas joué au troisième étant fortement inquiet par ses qualités. Mais ses promotions sont régulières en ce moment alors pourquoi pas.
  • DOOM (PlayStation 1/PC) – Doom sur PS1, c’était 59 niveaux fantastiques et bien conçus (en comptant les niveaux cachés). Où chaque couloir apportait son lot de découvertes. Rechercher les clefs bleues, rouges et jaunes, que de souvenirs ! Du vrai FPS. Pour la version PC, j’utilisais surtout Build (le logiciel de création de niveaux), je possède encore le guide d’utilisation, exceptionnel pour l’époque.
  • NO MAN’S SKY (Xbox One) – No Man’s Sky demeure une expérience que je n’osais imaginer. L’immensité du jeu (malgré sa redondance) est telle que même moi, adapte des durées de vie à rallonge, ignore ce que je pourrais en tirer. Hélas, le titre de Hello Games n’est pas sans reproche et j’y reviendrai avec une critikale prochaine. Cependant, il mérite amplement d’être ici.
  • NHL 93 (Megadrive) – La série NHL, dans sa globalité, est ma licence sportive préférée et même si je regrette amèrement les fantastiques NHL 2K (qui surpassaient très largement la série de EA Sports). Je ne joue plus aux nouveaux opus depuis de longues années et j’ai fait juste quelques essaies sur NHL 19, sans suite. J’espère que EA changera enfin le moteur de jeu en 2020…
  • HORIZON ZERO DAWN (PlayStation 4) – Forcément, bien sûr, en toute logique, Aloy bénéficie de toute mon attention pour être sur ce fond d’écran légendaire (mmmh). Une superbe aventure et des qualités nombreuses. Bientôt terminé à 100 % (DLC compris), Horizon Zero Dawn est un titre à suivre pour une éventuelle suite déjà plus ou moins annoncée.
  • DUKE NUKEM ATOMIC EDITION (PC) – Duke Nukem, à l’instar de Doom, est l’un de mes FPS préférés. Je ne parlerai même pas des nouvelles daubes sorties dans cette décennie. Ridicules, toutes. Je n’ai pas essayé de remaster ou je ne sais quoi mais l’excellente architecture des niveaux et les souvenirs associés à notre ami Duke font que je vais certainement sauté le pas un jour.
  • PHANTASY STAR ONLINE (Dreamcast) – À une lointaine époque où l’Internet n’était pas aussi présent et qu’une console connectée avec un vieux mais performant câble RJ45 était futuriste et presque décalé, j’ai découvert Phantasy Star Online. Un titre monstrueusement complet et tellement bien foutu. J’aimerai me replonger dans cette aventure avec les techniques actuelles, ce sera normalement possible bientôt.
  • GHOST RECON – WILDANDS (Xbox One) – Tout simplement l’un de mes souvenirs préférés à deux. Carte énormes, graphiquement superbe, histoire génial et personnages hauts en couleur. Tout simplement l’un des meilleurs FPS coopératif qui soit. La bouse Breakpoint (pourtant acheté en soldes comme pour justifier mon erreur) ne lui arrive pas à la paume des pieds. Quel gâchis.
  • DESTRUCTION DERBY (PlayStation 1) – Évidemment, Destruction Derby figure dans ce fond d’écran, voir l’article dédié.
  • DEAD CELLS (Xbox One/PC) – Dead Cells sent la passion de ses développeurs. Pour moi, ce rogue-like est juste un chef d’oeuvre d’animations, de graphismes, de contenus, de jouabilité, d’excellence. La critique arrive bientôt et l’image dédié en première page de Critikale servira enfin à quelque chose.
  • GHOST RECON – THE DIVISION 1/2 (Xbox One) – Le premier était génial, le second l’est tout autant. Des faussetés malheureuses bien sûr mais quel univers ! Un grand jeu en coopération aussi (un peu lourd seul). J’espère qu’un éventuel troisième épisode gommera enfin les tares des deux premiers mais j’espère surtout une carte non plus grande mais mieux exploitée et SURTOUT, une histoire plus palpitante avec des vrais personnages…
  • ROAD RASH (Megadrive) – La série Road Rash (j’avoue ne pas avoir joué au 3e sur Megadrive) et j’attends toujours la bonne occaz’ pour me les prendre sur eBay… je peux me gratter, est l’une de mes séries préférées sur la console de SEGA (l’une de mes consoles préférées soit dit en passant). Bien plus intéressant qu’il n’y parait avec un vrai univers de motards déchaînés. Bien dommage pour les bouses sorties après cet excellente série d’Electronic Arts, très prolifique sur Megadrive, et à l’époque en général.
  • ALAN WAKE (Xbox One) – Une claque, seulement ça. J’ai joué à Alan Wake durant une mauvaise période de ma vie mais le jeu est resté une tuerie à mes yeux. Ambiance sidérante et gameplay, certes lourd, mais tellement bien pensé. J’attends une suite n’ayant pas aimé, du tout, le Quantum Break (ce qui n’a rien à voir mais je m’attendais à la même baffe intergalactique).
  • SUPERHOT (Xbox One) – Oh putain que j’adore ce jeu ! Étrange pour un titre qui me gonflait avec son design particulier. Mais le gameplay est tellement jouissif et bien pensé que le titre vaut l’achat direct. Je terminé le jeu mais pas à 100 % (difficile le bougre), je pense quand même le relancer un jour et mettre un article sur Critikale histoire de faire les présentations.
  • CELESTE (Xbox One) – Celeste fait partie des jeux à la Rick Dangerous (qui se trouve sur la partie droite du site mais chut). Un jeu de skill pure et de neurones rapides. Un tuerie là encore de jouabilité (heureusement) et d’univers. Le personnage principal (Celeste…) est ultra attachant et on se perd totalement dans son ascension de la montagne. Lui aussi sera commenté ici même sur Critikale. J’ai du retard.
  • ESPN EXTREMES GAMES (PlayStation) – J’en connais un, un grand ami poilu, qui doit verser une larme en voyant cette capture si ses vieux yeux fonctionnent encore bien. Ce « jeu de courses » sur PlayStation regroupait plusieurs montures (vélos, skates, luges de rue, tout ça sur la même descente assez longue) mais à l’instar de Road Rash il fallait se frayer un chemin entre tout ce bon monde pour arriver à la fin. Technique et agressivité bien placée était le maître mot. Des souvenirs qui me ferait presque verser une larmichette tant c’était le fameux bon vieux temps.

Vous l’avez remarquer, pas de jeux sur Super Nintendo (pourtant une fabuleuse console), ni sur Atari ST (pour le moment…). La partie droite correspondra à quels jeux ?

Je ne vais pas la jouer à la Gameblog, en vous prenant pour des demeurés avec leurs 10 questions à la fin d’articles, se prenant pour un professeur qui balance un sujet de dissertation… Certains y trouve leur compte c’est pas plus mal…

Et vous quels sont vos 5 titres préférés tout support confondus ? Quel serait le jeu idéal selon vous ? Comment jugez-vous le gameplay d’un jeu ? Qu’avez-vous manger ce midi ? Pensez-vous qu’on devrait peindre tous les corbeaux en bleu pour les faire chier ? Répondez à ces questions dans les commentaires ci-dessous…

Risible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *