Destruction Derby, vers l’abandon du projet

Attention article difficile à lire, c’est mon délire, et c’est aussi pourquoi le projet sera très certainement abandonné. Il faut se rendre à l’évidence, mes tests passés sur mon projet de jeu de cartes (et/ou plateau) de Destruction Derby, est un échec cuisant. Pour la petite histoire, je réfléchis depuis bien longtemps (plus de 5 ans) à élaborer une règle efficace pour trois projets (bien plus mais je m’égare trop) :

  • Un jeu de stock-car style Destruction Derby avec des cartes (j’ai abandonné les voitures au 1/144e car mes 846483 essais ont tous été un échec, retentissant…
  • Un jeu de SpeedBall (nommé SteelBall) utilisant des LEGO à la place des joueurs. Une base LEGO de trois à quatre tenons servait de support pour les figurines (pour la stabilité et les déplacer pour facilement) et en même temps d’indices divers sur le joueur.
  • Un jeu de hockey et un de football dans le même style que l’intéressant Speed Rugby. Ce projet avance bien.
Moi en train de disperser bêtement mes neurones à un projet voué à l’échec.

CONTENU DE MERDE (prototype)

Tout d’abord, le contenu du prototype, sachant que des centaines de versions (sans rire hélas…) ont vu le jour.

  • 40 cartes (bien plus normalement dans la version « tactique ») au format Zombicide (41 mm x 63 mm). Elles sont imprimées sur une imprimante bureautique et insérées dans des protections Mayday Games.
  • 2 dés : un D8 (1 à 8 pour les groupes de pilotes, explication plus loin, et un D6 pour les points obtenus lors d’une confrontation, 4 faces blanches (2 pts), 1 face verte (1 pt), 1 face rouge (10 pts)).
  • Un tableau récapitulatif pour noter les points et les dégâts.

EXPLICATION DE LA RÈGLE avec une partie (prototype)

40 cartes sont posées sur une table en groupe de 8 (5 groupes de 8 cartes). Il y a un lancé pour le premier groupe, un autre pour le deuxième et ainsi de suite jusqu’à dernier groupe. Les groupes représentent le classement des voitures : 1er groupe : leader et 8e place, 2e groupe : 9e au 16e)…, 5e groupe : 33e au 40e.

Premier lancé : groupe 5 (G5), 4 sur le D8 et zone blanche sur le D6. Cela signifie que le 36e pilote (4e du dernier groupe) double le troisième et marque 2 pts (zone blanche). Le pilote doublé (le 3e) prend un point de dégâts (sur 5 au total pour la course).

G4 et résultats comme suit : 2 sur le D8 et zone verte sur le D6. Le deuxième pilote du G4 reçoit 4 pts car il double le 1er (pas de points doublés car ce n’est pas le premier de la course qui lui est le 1er du G1).

Vous êtes encore là ?

Allez, encore le G3, le G2 et le G1.

G3, j’obtiens un 7 sur le D8 et une face rouge sur le D6. Ainsi, le 7e du G3 marque 10 pts et double le 6e, mais le 6e ne prend pas un point de dégâts mais 2 (car face rouge et donc 360°).

G2 : 3 sur le D8 et zone blanche sur le D6. Le 3e pilote du groupe 2 double le 2e et marque 2 pts, dans le même temps, le 2e prend un point de dégâts.

G1 : 5 sur le D8 et zone verte sur le D6. Le 5e pilote double le quatrième et marque 4 pts, le quatrième prend un point de dégâts.

Allez, encore un effort !

Tout cela répété sur 16 manches. Le tableau de la mort suivant va être bien plus explicite…

Première colonne : position finale de la première course selon huitième colonne
Deuxième colonne : pseudo du pilote
Troisième colonne : dommages reçus, sur 5, un carré noir = un dommage
Quatrième colonne : les 16 manches et points éventuellement marqués lors de celles-ci
Cinquième colonne : total des points de Destruction Derby
Sixième colonne : classement par rapport au nombre de points de la 5e colonne
Septième colonne : nombre de point bonus grâce à la position finale du pilote
Huitième colonne : total final (points Destruction Derby + points position)

Exemple avec un pilote selon tableau

Choisissons par exemple Suicide Squad arrivée 12e de cet essai à la con. 3 points de dégâts pour elle (les carrés noirs), ce qui signifie qu’elle s’est fait doublé jusqu’à 3 fois ou seulement 2 fois car a subi un 360° (2 pts de dégâts). Elle n’a obtenu des points qu’en 14e, 15e et dernière manche. 20 points pour la 14e manches, ce qui signifie qu’elle a marqué 10 pts grâce à un 360° (zone rouge sur le D6) et a doublé son score car elle a détruit un concurrent qui a atteint 5 carrés noirs en dégâts. 2 points seulement en 15e manche car zone blanche sur le D6 et le concurrent n’a pas été détruit (pas de double de points). Malgré que Suicide Squad a terminé la course 1er en points de Destruction Derby (collision), elle n’est arrivé que 12e à cause de sa position en course relativement mauvaise (28e soit 24 points bonus). Suicide Squad avait commencé dans le G5 il me semble, j’aurai dû le noter…

Bref, cette première course fut chiante à faire même si, mine de rien, c’est plutôt logique comme jetés de dés. Cela reste trop mou et chiant à écrire les scores. Je vais chercher un autre moyen bien plus rapide mais je doute poursuivre ce projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *