Résumé de l’année 2012

Les « Grands Articles » étaient des résumés de l’année écoulée. Vu que je suis dans l’incapacité de remettre en ligne les archives de Critikale (2005 à 2018), je balance ça ici. Les commentaires sont fermés sur ces articles.

L’année 2012 ne fut pas glorieuse, loin de là. Même si certains diront que j’ai la santé (pas ze santé mais la santé quand même), même si certains diront que j’ai un toit au dessus de la tête (qui s’écroule un peu il faut bien le dire), et même si certains diront qu’il y a bien pire que moi, je ne peux que penser que ma vie serait bien meilleure si j’étais un peu plus agressif comme je l’étais il y a bien longtemps… Ou pas.

En janvier 2012, Critikale revenait que le 9 pour un nouveau site et des ambitions bien étonnantes. Je redémarrais une nouvelle année avec un nouveau header en virant carrément le nom « Critikale » en ne laissant que le logotype. En janvier toujours, le 10, c’était aussi la révolution chez Free et mon questionnement sur le fait qu’un discounter du Web arrivait chez Orange, Bouygues, SFR et autres bonshommes remplis de brouzoufs. Le 18 janvier ou presque, la France perdait son triple AAA par l’agence Standard & Poor’s. Je n’y comprenais pas grand chose et c’est pourquoi, dans ce cas précis, j’écrivais un article pour mieux digérer cette information poreuse… Le 20 janvier, Megaupload, site bien connu de très nombreux amis de moi, fermait ses portes pour ne plus jamais les rouvrir (bien que son créateur souhaite autre chose maintenant, en pire). Mais là encore, pourquoi utiliser le mot « pire » ? Était-ce une mauvaise chose ? Le 22 janvier, je réagissais enfin que nous étions en 2012… Je n’avais, en effet, point modifié l’année de la page d’accueil (restée comme une bille en 2011). Le 25, j’espérais stupidement peut-être une nouvelle console dans l’année estampillée Microsoft ET Sony ! Chose absurde mais il faut toujours croire en l’impossible. Ce sont mes testicules qui me répétaient ça hier. Une bien jolie conversation. Un peu molle peut-être, et légèrement fripée.

Nous voilà en février 2012 et un mois si court où les boulets sont forcément moins nombreux. Dès le 2 février, je me posais des questions existentielles sur les jeux vidéo. Maintenant ils sont en HD, autrefois ils étais Super. Fini les Super Metroid, les Super Side Kicks, les Super Mario (les vrais), les Super Soccer, les Super Ghouls & Ghosts. Place aux versions HD bien ternes et sans saveur. Le 3 février, je parlais de Trials Evolution et attendant ce jeu comme un gland (annoncé en 2011). Je me disais qu’il était bien un des rares jeux à m’intéresser et que les jeux indés et téléchargeables sur le Xbox Live Arcade et sur PC (voire même si iPhone) étaient bien plus profonds et rigolos que d’autres vendus 70 €. Le 5 février, j’ouvrais de nouveau la page Mot à mots (ouverte encore ce jour). Le 7 février, je recevais le Bon Usage, livre commandé sur eBay, comme souvent. J’annonçais aussi l’arrivée du prochain tome de Walking Dead, série démentielle (papier et TV). Comme souvent, le 8 février, tuile de la Poste et mon « baby-hockey » était abîmé. Heureusement, ce ne fut pas à ce point et j’ai pu récupérer mon précieux qui était, certes, éventré. Misère. Le 9 février, je faisais un petit topo sur ce nouveau jouet. Qui est un peu à l’abandon dorénavant, manque de temps, manque de joueurs. Le 13 février était le retour de mon photoblog (définitivement fermé maintenant) avec une poignée de photos plus misérables les unes que les autres. Tant pis. Mi-février, je parlais d’une publicité déplorable pour la marque Sucx. Rien à voir avec la finesse de la publicité Perrier… il fallait oser mais le talent est là, pas de vulgarité, de la passion… Notons que la publicité Perrier assez provocatrice date de 1976 et qu’elle a été plusieurs fois censurée. Pas en 2012 visiblement. Je parlais aussi, le même jour, de mon nouvel appareil, le Canon EOS 7D (qui va me servir de nouveau en 2013, chose incroyable… Le 24 février, l’excellent PirateSourcil ne faisait confisquer sa vie pour une blague certes limite mais bien moins que de très nombreux articles sur la plupart des sites (Critikale en 2013 ?).

Le 2 mars 2012, j’annonçais le début des articles politiques sur Critikale. Ce sera donc l’année 2013 qui en sera l’ouverture. Notons aussi que le mois de mars 2012 n’est pas très bon pour les petits connexions, si elles existent encore en majorité remarquez… car cette page contient de très nombreuses photos du Salon Auto de Genève. Le 4 mars, déjà, je parlais de Windows 8 et du fait qu’il allait être grandiose, je ne me suis pas trompé bien sûr (il est installé sur mon PC et je trouve avec Windows 7 sur le Mac par contre). Certains diront qu’il est mauvais mais ne les blâmons pas, ils ne l’ont pas essayé. Le 2 mars toujours, Minecraft se mettait à jour (version 1.2.3). Le 7 mars, je montrais mon affreux pied sans réelle retouche (…). Et j’écrivais aussi quelques mots sur l’iPad 3e génération. Le 10 mars, je parlais de l’excellent site Gamersyde et surtout, de leur article où il citait l’exceptionnel moteur physique Euphoria. Qui sera certainement utilisé pour GTA V. Le 15 mars, c’était le 165 photos du Salon Auto de Genève… Un beau salon et une belle journée déstressante. Le 17 mars, je découvrais l’excellent Mass Effect 3. Série que j’apprécie tout particulièrement. Toujours pas fini à ce jour… Nombreuses nouveautés le 18 mars avec le retour des Mars Amande, Loaded sur PSone et les excellentes barres Yogurette de Ferrero. Je parlais aussi des biscuits Guet-Apens mais ces derniers sont de retour en magasin (surtout dans les Intermarchés). Je parlais aussi de MotoHeroz sur iOS, jeu totalement inconnu de mon nouveau Windows Phone (ainsi que l’exceptionnel Tilt to Live). Le genre de truc bien chiant.

Le 1er avril 2012, j’écrivais qu’il était urgent de déménager dans un appartement plus serein. Chose faite mais comme d’habitude, ma poisse habituelle m’a rattrapé et me voilà avec de nouveaux voisins irrespectueux. L’avenir nous dira si mes avertissements récents ont fait mouche. Notons que je suis rentré du Nouvel An à 3 h 45 environ et que mon cher voisin du dessous a crû bon de faire la fête de 6 heures à 9 h 30 du mat’. Sachant que j’ai interrompu cet excès de zèle avant que je n’en vienne aux mains. C’est le réveillon m’a t-on répondu… Soit. Mais pas jusqu’à 9 heures le lendemain merci… Je suis crevé comme vous l’imaginez et c’est pourquoi, en partie, ce Grand Article est en retard. Bref, un déménagement tout de même salvateur mais pas aussi sublime qu’il devait l’être. Le 3 avril, je brossais l’éternel planning de mes attentes de fin d’année (en jeux vidéo forcément). Si Trials Evolution récoltait un 3 étoiles sur cette liste, et à juste titre, d’autres jeux comme The Splatters ne méritaient pas leurs 3 étoiles. J’attendais par exemple beaucoup de Max Payne 3 et il s’est avéré juste bon. Pas Rockstar. Le 10 avril, j’annonçais mon départ de mon ancien appartement, là où j’ai été le plus stressé au monde. Sans compter mon boulot actuel… Ce même 10 avril, je remerciais Jason Bates (Directeur Marketing de RedLynx) de m’avoir si gentiment donné la police de caractères de Trials Evolution. Il suffisait de demander ! Le 16 avril, LaTong, l’excellent artiste LaTong, changeait enfin son site pour quelque chose de plus sobre et donc plus épuré. Je pense qu’il peut faire encore mille fois mieux. Pour finir, le 26 avril, je supprimais Laurel, pourtant excellente dessinatrice, de ma zone Respect. Raison un peu idiote, elle fera donc son retour en 2013, certainement avec d’autres.

Le mois de mai marque la préparation pour mon déménagement prévu en juin 2012 (et officialisé en juillet 2012). Le 15 mai, j’achetais Diablo III. J’y ai joué environ 2 heures, grand max. Je suis très déçu par ce jeu. Le 19 mai, je divulguais aux yeux de tous mon avis sur le fantastique Dark Shadows avec Johnny Depp. Le 27 du même mois, je postais quelques photos de la ville calamiteuse de ma mère. Ou plutôt, cette ville devenue une porcherie. Le 31 mai, j’annonçais un énième nouveau Critikale, plus épuré. Ce n’est qu’en cette fin d’année que la nouvelle version a vu le jour. Un mois de mai très court niveau nouveautés car vu le ton du dernier billet (le 31), je pense que le mois finissait très mal.

À partir du 3 juin, le nouveau Critikale revenait petit-à-petit. Le 8 juin, soit quelques jours avant mon anniversaire, je revenais d’une formation à Lille, une des nombreuses formations… À ce niveau, j’ose espérer une année moins chiante. Comme pour rebondir à mon billet du 27 mai, où je postais des photos inquiétantes de la ville où vis ma mère, une pétition était lancée par les habitants le 10 juin. Demandant des comptes au Maire entre autres, les locataires et propriétaires s’interrogeaient de la recrudescence des dégâts et violences dans leur quartier. Nous sommes le 1er janvier 2013, rien a changé. Notons que ce même jour, le 10 juin donc, un bordel monstrueux débutait au dessus de ma tête, chez mes anciens voisins. Le remise des clefs approchait alors je devais être plus détendu du slip. Le 14 juin, je me souhaitais un joyeux anniversaire, comme tous les ans depuis presque le début de Critikale. Le 15 juin, je présentais mes plus plates excuses pour certains oublis lors de mes remerciements à mon anniversaire. C’est aussi dans ce paragraphe que je vais voir si Anthologik lit bien mon site et tous les glorieux articles car j’ai enfin reçu son cadeau d’anniversaire, un jeu de société que je possède déjà mais ultra important dans une collection digne de ce nom. Le 24 juillet, au lieu du 23, je souhaitais un bel anniversaire à mon frère. Encore un oubli, décidément, ce mois de juin n’étais pas ze mois. Et enfin, le 29 juin, j’annonçais la fermeture temporaire de Critikale suite à mon déménagement. Coupure d’Internet oblige. Je quittais enfin, je cite « des handicapés du respect au dessus de ma gueule ». Mais j’espère vraiment que les nouveaux ne font pas continuer à mettre mes nerfs à l’épreuve. Ils sont fous ces gens.

En juin, j’annonçais le retour de Critikale le 11 juillet et chose incroyable, ce fut le cas ! Pile le 11 juillet, ma connexion fut remise par Orange. Et le 17 juillet, on se foutait de ma gueule à cause de mon crâne chauve. Pour la millième fois en cette année 2012. Inutile de dire que 2013 va se passer autrement.

Un mois de juillet très court et pour cause, Orange a supprimé ma connexion sans m’avertir. Juste une lettre plus tard dans ma boite qui stipulait que j’avais résilier mon engagement… Après bien des problèmes et surtout une absence d’Internet le premier jour de mes vacances, j’ai appris que SFR avait viré ma ligne. Le dégroupage abusif existe vraiment. Orange m’a remboursé 60 € et offert 1 mois d’abonnement. Non sans mal bien sûr car lorsque vous appelez une hotline et qu’on vous rétorque que vous n’êtes plus client, ça se passe plutôt mal. Mon ancienneté gigantesque chez Orange/Wanadoo n’a rien fait (peu après 1995 !). Le 30 août, j’écrivais un texte rigolo à mon ami Anthologik pour lui signifier qu’il me gavait avec son silence radio. Même les habitués de mon site ne comprendront rien, ou presque, mais c’était pour le résumé du mois d’août. Encore un mois très court d’ailleurs.

Le mois de septembre 2012 fut douloureux. Je perdais en effet deux collègues très proches, deux amis. Non pas qu’ils sont morts mais ils ont quitté le navire du boulot. J’en suis absolument triste et surtout, tout se passe mal maintenant, non pas que ce départ fut l’ouverture d’une saison très stressante pour moi mais le vide laissé est et sera très difficile à combler. Le 3 septembre, je regardais l’excellent film The Expendables 2. Un grand film avec une vraie ambiance comme j’adore et des acteurs collectifs, j’me comprends. Le 11 septembre, j’écrivais un article pour essayer de comprendre la volonté d’imposition de notre nouveau président, François Hollande. J’ai toujours rien compris à l’heure où j’écris ces mots mais je progresse. Ce n’est pas Gérard Depardieu, nouveau belge, qui m’expliquera les taxes Hollande. Il vomirait. Le 23 septembre, je m’essayais à l’excellent mais lassant NHL 13 et au merveilleux Borderlands 2. Ce dernier titre n’est plus jouer par mes mimines mais j’ose espérer que ce sera le cas prochainement. En coop. Le 29 septembre, dans ce beau nouvel appartement, j’écrivais que des fissures commençaient à apparaître et que l’isolation flanchait. Je postais aussi un nouveau GIJoe (collection bientôt dévoilée). Le 30 septembre, je vendais NHL 13 et FIFA 13 sur eBay. Deux jeux bien trop lassants donc. Pour quelqu’un qui invite, hélas, rarement du monde, c’est un peu normal.

Je débutais très fort le mois d’octobre avec des images chocs de mon nouvel appartement et de sa dégradation régulière. Le 6 octobre, je téléchargais le fantastique et merveilleux DLC de Trials Evolution : Origin of Pain. Le 11 octobre, je montrais un nouveau logo. Qui, bizarrement, n’a pas duré. En effet, j’appréciais beaucoup de logo, ce changement de style. Mais il ne correspondait pas à l’avenir de Critikale. Et depuis le temps que je parle d’avenir de Critikale, va bien falloir que je me secoue les burnes. Le 24 octobre, Windows 8 allait apparaître dans mon bureau, et surtout sur mon PC (que j’utilise exclusivement pour les jeux), et l’iMac pour le reste. Le 26 octobre, je postais quelques captures de Windows 8 et encore d’autres de mon appartement qui casse. Le 30 octobre 2012, comme une coutume, je finissais mal le moins vu la « violence », toute relative certes (d’où les parenthèses), de mon article.

Attaquons ce mois de novembre 2012 avec un peu de nostalgie le 4 grâce à une soirée avec mon frère. Je parlais aussi de mon envie d’avoir une Wii U. Envie que j’ai toujours mais le peu de jeux me refroidi grandement. Et même si la console reste jeune, j’ai un peu les boules… J’ai exécuté de bien belles parties hier avec mon ami Dimitri et l’infâme Mathieu (je pose avec lui sur cette photo) mais je reste quand même sur ma faim. L’idée de la tablette est bonne mais je trouve ça handicapant pour les éditeurs. Car comme trouver un chaque fois un jeu qui exploite ce périphérique ? Quelque part, il faut OBLIGATOIREMENT sortir des jeux utilisant ce procédé… Tiens, ça me donne quand même envie de rebrancher mes anciennes NES et Super Nes pour jouer aux vieux Mario. Et pourquoi pas l’excellent Super Mario 64 ou le non moins excellent Mario Sunshine. Le 5 novembre, je frôlais la mort suite à un gratin cuisiné par ma copine. Un drôle de gratin tout de même. Le 27 novembre, j’annonçais (encore un truc) le départ de Critikale, le nouveau départ d’ailleurs. Encore une fois. Nouveau départ qui est d’ailleurs un très bon film. Je pense l’acheter bientôt, je n’y pensais plus.

Et bien sûr arrive le mois de décembre. Un mois bien merdique comme tous les autres en 2012. Peu de choses de bien se sont passées. Et je suis vraiment triste pour cette année. Rien n’a marché comme je voulais. 2013 sera t-elle une grande année ? Dans tous les cas, ce sera une année charnière, c’est absolument certain.

Critique 2020 : L’année 2012 ne fut pas la pire mais elle est, hélas, la porte qui a été ouverte sur mon mal-être actuelle. Celle qui a découlé sur l’année 2013, mon cauchemar. Bien des moments difficiles ne sont passés et l’année 2013 ne fut en fin de compte que le couperet d’une vie sans couille. Si un jour mon courage revient, ce sera uniquement pour me suicider.