Subnautica devient… mon jeu préféré !

Subnautica devient… mon jeu préféré !

Étrangement, un jeu que j’avais essayé il y a quelques temps (pas si longtemps alors que sa première version date de 2014) devient comme par magie mon jeu préféré tous supports confondus. Cela peut paraître étrange et je m’en explique après les captures habituelles. Juste une tuerie.

Découverte pénible alors que je rentrais à ma base suite à une longue expédition sous-marine, l’inondation ! Si vous construisez votre base un peu n’importe comment (en ajoutant trop de choses sans pour autant renforcer sa structure), il arrive que des brèches se forment et vous devez les réparer avec le Réparateur (le drôle de pistolet sur les captures). Ici vous ne voyez pas ma base mais plus tard je présenterai la bête.

Le salle de scanographie est un outil particulièrement efficace. Vous voyez la mienne toute à gauche sur la première capture. Elle permet, grâce à une amélioration de votre casque, de voir les ressources que vous avez ciblées. Idéal donc pour trouver facilement des minerais, du quartz ou des dents de rôdeurs par exemple. Les distances ne sont pas affichées mais la direction est largement suffisante et il y aurait trop de détail sur l’écran. Les drones-caméra qui servent à identifier les ressources et autres lieux d’intérêt ont une portée d’environ 300 m. Ils sont amovibles et on peut même les piloter pour les placer où l’on veut. Hélas, les rôdeurs, friands de métal, les déplacent plutôt régulièrement. Heureusement un écran de contrôle permet de les retrouver facilement.

Une des deux îles (il me semble) du jeu. Celle-ci, sans spoil inutile, se situe dans vos premiers objectifs, elle n’est pas loin du site du crash. Vous y trouverez pas mal de choses intéressantes. J’ai posé une balisage pour y retourner de temps en temps pour ses ressources sympatoches. La construction de petites balises est vraiment intelligentes pour vous souvenir des lieux intéressants à visiter.

Je possède enfin le Découpeur Laser. Un outil indispensable pour découper les portes scellées (en titane uniquement). Vous pouvez trouver des objets très importants en fouillant chaque épave. Il ne faut pas hésiter à regarder partout, chaque détail compte…

Trois problèmes sur les deux captures ci-dessus. Le premier est la profondeur de cette capsule de survie n°12, presque 300 m. Mon sous-marin, pour le moment, ne peut pas atteindre cette profondeur. 2e problème, l’irradiation de l’eau à cette endroit. J’ai bien une combinaison anti-radiation mais elle ne peut pas supporter les profondeurs de plus de 100 m. Or, j’ai bien une combinaison pour les grandes profondeurs (plus de 300 m) mais elle ne résiste pas aux radiations… Super. Troisième problème, la bestiole que vous voyez sur la seconde capture. Une espèce d’anguille géante qui fait de l’électricité (très dangereuse je suppose). Je ne me suis pas approcher pour la scanner (il faut du temps et être proche). Je suis en train d’améliorer la vitesse de ma combinaison et la résistance de mon sous-marin, j’y retournerai bientôt.

Voilà pour le moment. Petite parenthèse, j’avais indiqué que les photos dans le jeu ne servait à rien mais ô grand débile que je suis, elles servent à insérer nos plus belles images dans les cadres-photo que le Constructeur peut faire (pancartes, banc, bureau, chaise, armoire, il peut créer une base superbe le machin). Je monterai ma modeste base bientôt. Des nouvelles de Subnautica dans le week-end, le boulot ayant repris, les mises à jour vont être moins régulières, uniquement 1 à 2 fois par semaine pour un article et un texte jusqu’au fameux 6 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *