Black vendreday

 

Noir de monde comme le lendemain de Thanksgiving, voilà comment était cette journée. Définition parfaite du vendredi noir américain et surtout, définition officielle. Bien que le côté officiel peut faire sourire certains avec un lien vers Wikipedia...

 

 

Ce matin, assez tôt, direction le contrôle technique de ma bonne vieille tuture. En attendant ce bon technicien, je suis passé faire un tour chez Géant Casino, non loin de Dekra. J'ai acheté une imprimante HP 5525 à 29 € pour un ami qui m'avait indiqué l'impossiblité d'utiliser la sienne, il faut la voir remarquez... Prix parfait pour une imprimante plutôt polyvalente sans atteindre des sommets niveau photo. N'étant pas fan de la marque pour les imprimantes, je garde ma mini Epson à défaut de m'offrir une Canon purement photo. Si vous voulez me faire un cadeau, c'est par ici. Retour chez Dekra pour entendre que ma voiture va bien, tant mieux pour elle.

 

Le Black Friday, fête des prix chez nos amis américains arrive donc en France. Certaines enseignes, comme Carrefour, n'avait rien à proposer et n'indiquait pas cette fête nationale (ha ha). Ce n'est pas forcément un mal, à force de copier tout est n'importe quoi, où est notre identité commerciale et commerçante ? De belles offres à droite à gauche mais rien de bien génial si on manque de temps pour virer de magasin à magasin. Le but de la journée était tout autre de toute façon. Trouver mes cadeaux de Noël pour mon brother (ça fait classe ? Non ? Ah), ma très chère belle-soeurette, mon neveu adoré qui va me coûter un bras cette année encore et ma minuscule mère (bourrage de chocolats en prévision). Sinon rien à dire à part que ça va, vie molle, triste même mais qu'importe, c'est ainsi. Ce sera en 2015 que j'essaierai de me trouver une gonzesse, il serait temps. Le Grand Article 2014 essaierai de me donner la force d'oublier, pas simple. Houla non, pas simple du tout.

 

La police de caractère utilisée pour mon Black Vendreday est celle-ci, gratuite. Budmo. Rigolo ce nom, ce sera celui de mon futur enfant...

 

 

Comme cette mouche

 

Alors que mes pensées vont au Grand Article 2014 qui ne paraîtra pas le 29 décembre 2014 mais le 31 décembre où je fêterai le nouvel an seul (conclusion parfaite pour un article finish...), j'ai vu une mouche, nous n'avons pas pu parler.

 

Une mouche. Si la fin de cet habituel paragraphe est étonnante, elle est pourtant tragique... En ce moment même, ma peau me fait horriblement souffrir, j'ai le visage en feu et mon chat me réclame, derrière moi, ses habituelles surprises après la douche du soir. Douche salvatrice prise après une footing bizarrement difficile. Mais une nouvelle fois important.

 

Mais venant en au fait, à cette mouche qui vous intrigue n'est-ce pas ? Cette mouche, je l'ai vu sur mon pare-prise en allant boire le café dominical chez ma petite mère bientôt en retraite (19 décembre), après mon retour de Genlis où mon ami Fav, dit Boulon dans le milieu, a gagné son 8e match après 8 rencontres... Cette mouche donc, était sur mon pare-prise, inerte. Elle a dû se poser là, tranquille, et attendre juste quelques secondes de trop pour ne plus jamais décoller. La nuit plutôt fraîche a fait son office et cette jolie mouche est restée collée. Telle cette mouche, je suis collé moi aussi (pas sûr de l'accord de telle). Collé au passé, collé à des faux amis, des faux souvenirs, des faux gens. Tout est faux en somme.

 

Mes jeux achetés récemment partent sur eBay dans 5 jours (premières enchères officialisées) et je n'aurai que GTA V et Minecraft pour finir une année qui, certes moins que l'an précédent, est médiocre au possible. En 2015, si je ne suis pas trop dans les vappes le 31 décembre, je vais me concentrer sur demain. Le vrai demain. Je me suis dit que, après tout, je dois arrêter de me fermer comme un sous-marin et vivre un peu. Histoire de ne pas me réveiller début 2016 tout seul comme un con.

 

Malgré tout, cela va être un effort surhumain, mon cœur est encore bien fragile mais après tout, à moi de le rendre de nouveau accessible, et il va le falloir. Surtout qu'en 2015 j'ai pas mal de truc à faire important. J'ai trouvé une gonzesse, ma foi fort sympathique, pour des cours de solfège puis piano (histoire de me souvenir, comprenne qui pourra) et j'ai bien d'autres projets, réalisables. Sur ce, je vais couper cette série remplie de guano sur TF1 (je suis tombé dessus après la douche) et vais lancer GTA V et, si la santé suit, Minecraft. Ce vendredi, achat des cadeaux de Noël, de tous les cadeaux. Ce sera fait.

 

 

Premier avis sur Dragon Age Inquisition, GTA V et FarCry 4

 

Que de jeux en ce mois de novembre mais force est de constater que le mois de décembre sera vide, totalement vide. Voici mes premiers avis pour les jeux cités en titre, notons que FarCry 4 et Dragon Age Inquisition seront sur eBay dans peu de temps.

 

Commençons par les deux jeux qui se retrouveront sur eBay. FarCry 4 est un bon jeu, séduisant, jouable, intéressant par son ambiance et ses personnages... mais bordel qu'est-ce que c'est lourd !

 

 

Cette photo, déjà très mal prise, montre une femme faisant le ménage.

 

J'éviterai quelques blagounettes foireuses à ce sujet car c'est l'opposé de mon style. Cette gonzesse ci-dessous fait son petit ménage alors qu'il doit être 4 heures du mat' dans le jeu avec un seau totalement vide.

 

Pourtant, comme par miracle, elle sort son éponge imbibée et frotte comme une dératée (je rappelle à 4 h du mat' !).

Même si je ne recherche pas le réalisme, à force de vouloir mettre de la vie dans les jeux grâce aux PNJ (Personnages Non Joueurs), ça en dévient ridicule...

 

 

Non, vous ne rêvez pas, il y a bien un porno vintage à trouver dans les coffres ou sur les cadavres. Ici, ça parle de l'abominable zob des neiges... Mine de rien, j'ai pu en tirer (...) 12.000 kyrats, une belle somme. Les autres objets à collecter ne sont pas en reste.

 

 

Le jeu est forcément beau, mais pas sans défaut. Tout est agréable à l'oeil mais cela manque d'un jenesaisquoi.

 

FarCry 4 sera sur eBay pour plusieurs raisons, la première est qu'on se fait grave chier. Alors grand adorateur d'un jeu comme Minecraft, mes dires peuvent faire rire. Mais tout est réellement trop répétitif. Je vais encore explorer le monde de Kyrat pour des besoins personnels (me changer les idées) et celui-ci ira rejoindre Dragon Age Inquisition sur les pages des enchères françaises.

 

Passons donc à Dragon Age Inquisition.

 

 

Là encore le jeu est beau. Pas exceptionnel mais cela reste plus que correct pour la nouvelle génération de console.

 

 

Le début du jeu (qui a faillit me faire lâcher la manette et remettre la galette dans la boite) n'est pas intéressant.

 

Les personnages, même si les dialogues sont plutôt intéressants, ne sont pas charismatiques à part le nain et le mage (en 3e et 4e position sur la photo ci-dessus).

 

L'ennui est surtout que Dragon Age Inquisition comporte une méthode de combat que je ne supporte pas. Soit tactique (une plaie), soit directe, mais qui n'est pas jouable pour ma part. Le contenu a l'air excellent, l'histoire ne me passionne pas mais doit être intéressante mais je n'accroche pas. J'aurai bien aimé me faire un jeu d'aventure de ce style, dommage.

 

Finissons par l'incroyable GTA V. Vous le savez, je suis très fan de la série. Depuis le premier et totalement fan depuis GTA III. Fan pour deux raisons, deux principales. La durée de vie collossale de cette série et depuis le GTA IV, le moteur du jeu (Euphoria par Natural Motion). Bien sûr, pour d'autres raisons comme le réalisme des villes, l'ambiance générale, les peronnages, l'attachement par exemple à Nico Bellic dans GTA IV. Une perle ce jeu. Passons maintenant, de nouveau, à GTA V (que j'ai terminé sur Xbox 360) pour cette version boostée, et pas que.

 

 

Les intérieures sont magnifiques. Bourrés de détails et c'est toujours un plaisir immense qu'on marche tranquillement pour regarder tout autour. GTA V sur Xbox One rend le jeu comme il devrait l'être. De base.

 

 

Les intérieurs donc sont réellement blindés de détails. La caravane de Trevor est un exemple logique. Après le passage des Lost, il y a encore plus le bordel mais le travail accompli est bluffant.

 

 

Cette photo est très mal prise hélas mais le jeu est divin à de nombreux endroits. Tout le jeu bien sûr mais reste exceptionnel par des décors magiques et réalistes. Les détails sur les carrosseries des véhicules sont sidérants.

 

 

Encore un quartier bourrés de détails. Marcher dans ces rues est grisant. Tout est incroyable.

 

 

Végétation impeccable, rendu des matériaux parfait, GTA V explose littéralement la concurrence.

 

 

Pas forcément visible ici mais les rues sont bien plus garnies qu'avant (piétons supplémentaires ainsi que voitures). La vie dans GTA V est palpable. Inutile de dire que les personnages sont d'une finesse quasi médicale... Vêtements compris.

 

Inutile de tergiverser plus longtemps, vous l'avez compris, j'adore ce GTA V (qui sera mon jeu le plus joué en 2014 avec Minecraft et PES 2015). D'autres photos arriveront (bien mieux prises...). On peut toujours dire que ce GTA V est moins beau que Call of Duty Advance Warfare (par exemple) et que son animation n'est pas parfaite (quelques chutes de framerate non gênantes) mais une ville aussi gigantesque que Los Santos et San Andreas avec ce soucis du détail, c'est incroyable. Merci Rockstar !

 

 

Premier avis sur PES 2015, et Windows 10

 

Pas de photos d'écran pour le moment, elles viendront plus tard. La semaine prochaine sera chargée en news ludiques avec Far Cry 4 et GTA V. Commençons déjà par PES 2015 et... Windows 10 !

 

J'ai acheté FIFA 15 (Xbox One) dès sa sortie et même si le jeu est très bon, la démo de PES 2015 m'a tout de suite plu de meilleure manière. J'ai tout de suite sauté sur le jeu complet à 48.90 € chez Carrefour. Bien sûr, non sans avoir vendu L'Ombre du Mordor, Call of Duty (en cours), Sunset Overdrive et NBA 2K14. Que de titres achetés pour le revendre ensuite. Peu d'argent perdu, mes résultats eBay sont plutôt bons.

 

Bref, passons ces considérations financières et attardons-nous sur Pro Evolution Soccer 2015, rien que ça. Au lancement du jeu, on sent tout de suite que, malgré les efforts produits, les menus et autres joyeusetés graphiques ne font pas parti du vocabulaire de Konami. Bien qu'il y ait une réelle amélioration par rapport aux autres années, c'est toujours glauque et sans vie. Malgré l'excellente bande-son (avec de la musique connue dedans, le démentiel Avicii par exemple), PES 2015 reste froid comme un sapin libre un jour de Noël. Les tuiles du menu sont plutôt simples à utiliser mais de grands ralentissements se font sentir assez souvent (oui, dans les menus mais jamais pendant le jeu !). Dès qu'une tuile transparente se pointe, c'est la mort de la Xbox One (j'ignore si le truc se produit aussi sur la version + de la PS4, car plus fine à ce que j'ai lu). Qu'importe le manque de licences et de championnat (ah ma division 4 anglaise n'est plus là, snif), qu'importe la police de caractères choisie toujours aussi laide, qu'importe quelques noms foireux et les gardiens un peu mauvais (ou c'est moi). Oui, qu'importe tout cela car le jeu est une bombe ! Ultra jouable avec de vrais joueurs humains sur le terrain, de bien belles animations, très fluides, une physique de balle hallucinante, ce PES 2015 est juste le meilleur jeu de foot que j'ai joué depuis bien longtemps (qui a dit PES 5 ?). Hélas, tout n'est pas rose...

 

En effet, comme je le disais plus haut, les gardiens sont assez space, la défense se troue très souvent lassant le pauvre gars essayé d'arrêter un ballon qui finira de toute façon au fond. Et aussi, les ballons au-dessus de la défense passe trop souvent, une ouverture et hop, la défense est inexistante. Alors bien sûr je joue en Ligue 2 française (DFCO) mais c'est juste chiant car j'accumule les mauvais résultats. Soit je suis très mauvais, soit je n'ai pas encore compris quelque chose, soit les gardiens et la défense sont chiants à gérer. Notons qu'avec de la patience (et c'est là la force de PES 2015), je peux tranquillement jouer collectif et garder le ballon pour avoir une occasion de marquer. Dernière chose, la physique de balle épatante fait que tous les tirs (quels qu'ils soient) sont justes trippants ! Un simple corner est fantastique à placer. D'autres news sur PES 2015 bientôt avec peut-être le commencement d'un championnat avec mes 4 joueurs créés.

 

Petite note rapide sur Windows 10 (ou plutôt Windows Technical Preview), il est installé sur mon PC portable (un vieux truc) et tourne comme un charme. Le menu démarrer est bien de retour (mais je m'en cognais royalement) et tout est plutôt identique à Windows 8.1. Je téléchargerai les mises à jour que Microsoft me donnera et poursuiverai mes connaissances...

 

Rendez-vous mardi ou mercredi plutôt tard pour un premier avis sur Far Cry 4 et GTA V (qui seront achetés à Carrefour soit dit en passant).

 

 

19 décembre 2014

 

Le 19 décembre 2014 est un vendredi. Un joli jour car c'est, relativement, régulièrement, mon jour de repos. C'est aussi un jour unique dans l'année 2014, le jour où ma mère arrêtera de travailler. Retraite plus que méritée.

 

Il est facile de dire que ma mère profitera d'une retraite méritée. Mais surtout, ce serait me rendre bien dangereux de dire le contraire. Après un premier âge très difficile, un second bien malheureux et une vie active plutôt triste, ma mère atteint enfin le bout du tunnel. Boulots chiants, dernier travail médiocre qui ne l'a jamais mérité. Rien de bon pour cette mère qui pourtant, à tout donner, tout à ses enfants, ses deux grands comme elle les appelle.

 

À partir de ce 19 décembre, tu ne te lèveras plus à point d'heure pour aller au travail, dans ce cher travail qui t'a fatigué, tant moralement que physiquement. Tu n'iras plus remplacer des feignants le soir, tu ne devras plus faire d'heures supplémentaires pour nourrir tes enfants pendant que d'autres vivait bien mieux sans se soucier. Tu pourras enfin vivre avec cette retraite, certes très sommaire, mais ce repos que tu as amplement mérité te fera le plus grand bien.

 

Ce fut des dernières années difficiles, ton premier fils est loin, ton petit-fils aussi, ta belle-fille qui, même s'il elle t'agace parfois, t'apporte bien du bonheur. Et moi, le vilain petit canard, en éternels conflits dans son adolescence, son enfance même. Maintenant tu me remercie chaque jour de prendre soin de toi par tes gentils textos, de penser à toi, mais n'est-ce pas un peu tard, n'était-il pas plus logique de t'aider lorsque tu avais tant de problème d'argent et que nous commencions à travailler ? Égoïstement, tu n'avons pas fait le job comme on dit. Je te sens fatiguée maintenant, fatiguée de cette vie qui t'attend enfin, pourtant. Tu as été tellement étonné de voir cette photo de mon téléphone s'imprimer comme par magie sur mon imprimante toute blanche. Ce sont de choses simples que tu as manqué.


À nous maintenant de te montrer que le bonheur commence d'ici quelques jours. Je t'aime ma maman.

 

Après une journée plutôt mouvementée au boulot et un excellent footing, j'ai rapidement écrit le texte ci-dessus. Le Grand Article 2014 que vous attendez tous n'est-ce pas, en parlera un peu différemment. Ce Grand Article sera particulier cette année, comme il devait l'être l'an dernier car j'ai bien des choses à dire.

 

Notons que le logo de Critkale (et le header aussi) est presque définitif. Il faut que j'ajuste quelques petites choses, comme la graisse des glyphes... Je prépare petit à petit l'année 2015. Si mon corps ne me tue pas.

 

MàJ du 11 novembre 2014 : logo définitif.

 

 

Promenade avec moi-même

 

Point de match de rugby ce jour (trève) et ni la semaine prochaine (extérieur, plus de 120 km). Ainsi, un dimanche plutôt calme avec le café habituel ce matin avec ma minuscule mère puis une longue marche pour atteindre son bled et reprendre un ch'tiot café.

 

Une belle promenade comme je les aime, mais sous la pluie. Heureusement, il ne pleuvait pas lors de mon double footing peu de temps avant de partir rejoindre mon second café de la journée.

 

 

Les travaux d'aménagement routier en Bourgogne démonte facilement le paysage...

 

 

Une belle balade (parcours habituel).

 

 

Sur le plancher de Daix.

 

 

Le même plancher 1 heure après lors du retour (évidemment toujours à pied).

 

 

Les lumières des voitures se voient fort loin.

 

 

Un jour, devrais-je me pencher à droite ou à gauche ?

 

 

Vous ne le voyez pas mais il y a un chemin. Mon appareil photo, pourtant excellent, a eu bien du mal à capturer quoi que ce soit (et les réglages étaient bidons). Voici ce que je traverse lorsque je rentre...

 

 

C'est parti pour marcher en pleine nuit.

 

 

L'immeuble de ma mère devient de plus en plus calamiteux... J'ai déjà, quelque fois, écarter gentiment quelques olibrius.

 

C'est tout pour ce soir. Note légère, étant en pleine vente/échange/troc/etpleind'autrestrucs sur eBay, j'ai acheté il y a peu Call of Duty Advanced Warfare. Excellent jeu solo, je n'ai pas essayé le mode multijoueurs. Qu'importe, celui-ci se retrouve sur eBay après l'avoir terminé (fin bizarre) pour acheter Grand Theft Auto V et FarCry 4. Plus de Halo The Master Chief Collection dans ma liste donc et PES 2015 y figurera peut-être plus selon le retour des joueurs.

 

Entretien de présentation d'objectifs avec mon directeur demain, ça va être rigolo. Et là je viens de remarquer qu'il y a Le Diable s'Habille en Prada à la TV, je file, salut... (l'actrice Anne Hathaway est juste magnifique)

 

 

Rugby - Sixième victoire d'affilée pour l'US Genlis

 

Attention, ce ne sont pas moins que 22 photos du match opposant Genlis à Toucy qui vous attendent sur cette page. En 6 matchs, c'est un sans-faute pour une équipe de rugby soudée et de plus en plus forte.

 

Tout d'abord, place rapide au classement actuel, comme d'hab. Le match a eu lieu ce dimanche 2 novembre et fut franchement excellent. L'équipe de Genlis, comme indiquée plus haut, devient de plus en plus puissante, dans tous les sens du terme. Le prochain billet, demain soir certainement, sera dédié à Call of Duty Advance Warfare (excellent !).

 

 

6 belles victoires, ça se fête non ? Certains retours me demandent de mettre les noms officiels des équipes. Ce sera fait le prochain coup, je viens d'y penser à mettant le nouveau classement en ligne... La ville "où se situe le club" sera indiquée en plus petit et la carte fera sont retour (merci Google et ses cartes personnalisables)


Petite précision quant-au photos ci-dessous. Je suis de près Cédric Favelier dit "Boulon" (ou bolt en anglais, ça fait classe non ?). Et forcément de nombreuses photos sont dédiées à lui. Ayant enfin un Internet stable (merci à mon installation parfaite !) et n'ayant que très peu (mais carrément très peu) de photo de lui au rugby, voici un léger cadeau. Pour le prochain match (contre Vesoul, car je ne serai pas présent Pary-le-Monial, ce match étant à l'extérieur, je verrai...), des photos de TOUS les joueurs seront mises en ligne, histoire d'avoir l'équipe complète.

 

 

L'entrée des Quinze.

 

 

On prépare ses articulations.

 

 

Tout de suite rentrer dans l'action avec que l'adversaire nous écrase.

 

 

Concentration maximum.

 

 

Le Boulon est numéro 1 titulaire en équipe A pour ce match, ce qui n'est pas forcément le cas

mais il récupère de plus en plus sa forme d'antan !

 

 

Une touche parfaitement captée !

 

 

Il y a eu de belles percées dans ce match.

 

 

Et de beaux plaquages (celui-ci aboutira).

 

 

Discussion entre pivot et 2e ligne.

 

 

La forme quitte peu à peu notre pilier gauche.

 

 

Il faut se concentrer un peu plus...

 

 

Le paquet de l'équipe adverse (Paray-le-Monial) fut souvent brisé.

 

 

Des danseuses ces rugbymen !

 

 

Il va falloir passer cette ligne défensive, avis aux prochains adversaires...

 

 

De très bons joueurs dans cette équipe, et peu de coups de gueule.

 

 

Il y a eu des morts mais aucune bagarre, match plutôt fair-play, quelques accrochages sans plus.

 

 

Seconde entrée de Cédric Favelier (Boulon). On entraîne la nuque.

 

 

Le regard qu'il faut.

 

 

Les adversaires sont au tapis.

 

 

La fin du match approche, la fin de l'endurance aussi !

 

 

Pour tout le monde !

 

 

Il était temps que l'arbitre siffle la fin du match. Arbitrage assez fin d'ailleurs.

 

Ouf ! À la prochaine mise à jour les enfants !

 

 

Sunset Overdrive, ou jouer sans jouer

 

Le mois de novembre sera riche en jeux et il est vrai que, contrairement à ce que va devenir Critikale en 2015, le fameux novembre 2014 sera quasi exclusif jeu. Quasi.

 

Ce mois de novembre est bel et bien un mois ludique. Tout a commencé le 31 octobre pour Sunset Overdrive (qui est relegué à un jeu de mois de novembre...). Il y a tout d'abord le 1er novembre (50 € chez Carrefour, sur console new-gen) Call of Duty Advanced Warfare. Même si la série Call of Duty m'intéresse guère (depuis le premier sur PC, absolument génial), celui-ci me tente car j'aimerai bien me faire un jeu de guerre, justement. Histoire de tirer sur des ennemis méchants (l'inversion des deux mots est subtile, comprenne qui pourra). Le style de jeu, globalement moderne, me plait bien. Nous verrons. Oui, vous aussi. Le 13 novembre est l'arrivée de deux jeux : Assassin's Creed Unity et Pro Evoluton Soccer 2015. La série Assassin's Creed ne me plait pas mais la naissance d'un titre à Paris est forcément intéressante, surtout que les différentes vidéos montrent un jeu enchanteur. Pour PES 2015, FIFA 15 se retrouve sur eBay pour lui laisser la place, si celui-ci s'avère trop moyen, il dégagera aussi. Le lendemain, le 14 novembre (où je souhaite un bon anniversaire à un vieil ami), est le débarquement de Halo The Master Chief Collection. Jeu que je ne voulais pas mais je n'avais pas réellement compris que cette collection comprenait les 4 épisodes Halo. Oui, je sais, je suis fatigué. Du coup, cela change tout car le premier Halo reste mon épisode préféré et je n'ai jamais réellement joué au 4. Juste deux minutes pour le style. Le 18 novembre est un peu plus compliqué. FarCry 4 et Grand Theft Auto V arrivent. Deux titres que je veux sans me soucier des tests. Car quelque fois, il est vrai, je regarde avant les tests pour me faire une opinion externe. Ce fut le cas pour Sunset Overdrive, mais j'y arrive dans deux secondes... Les autres jeux de novembre 2015 ne m'intéressent pas. Heureusement que mes impôts sont payés et que le reste aussi car je souhaite avoir un peu de loisir histoire de m'évader un peu, à défaut de me barrer au Canada.

 

Venons en au fait. Sunset Overdrive et le fameux tire "jouer sans jouer"...

 

 

Le jeu est beau, coloré, jouable et très bien animé... mais alors, qu'est-ce qui foire ?

 

Et bien tout le reste ! L'histoire est simple, une boisson énergisante sortie un peu à la va-vite sans passer par la case test a empoisonné la quasi totalité de Sunset City. Votre boulot consistait visiblement à ramasser les détritus des glands qui faisaient la fête lors de l'ouverture des ventes de cette boison (visiblement là encore car niveau histoire, c'est le vide intersidéral). Vous devez effectuer des missions pour les survivants, ceux-ci ayant toujours besoin d'un truc con pour créer un autre truc con. Niveau jeu lui même, faison un rapide topo. Graphiquement parlant, le jeu est propre. Trop peut-être. Tout est très lisse, tout est neuf, tout est plastique. L'animation est un sans-faute. Même si les mouvements auraient pu être plus détaillés, le framerate (si important et je ne suis pas ironique) est ultra fiable. Même avec 100 ennemis à l'écran... Si le jeu perd 1 FPS, c'est le bout du monde. Niveau son, c'est un peu merdique, les musiques sont monocordes et les bruitages très/trop simples. Tout est très arcade, on peut aimer mais c'est trop lisse là encore. Niveau contenu, c'est là encore la mort. On peut certes se balader partout mais nous sommes vite attaquer par des hordes venues de nulle-part. C'est pénible car il est difficile de s'entraîner par exemple à grinder. Et justement, parlons de la jouabilité. Si contrairement à de nombreux tests, la visée est excellente (vraiment), le grind (qu'il faut entreprendre à 200 % dans le jeu...) est franchement pénible et brouillon. Du moins, je ne m'y suis pas encore fait.

 

Pour commencer le mois de novembre, ce n'est pas glorieux. Je vais m'attarder maintenant sur ma partie de Minecraft (Xbox One, bien plus agréable que la version Xbox 360) et attendre si, réellement, une mise à jour "PC" sera bientôt de sortie. Espérons.

 

 

Le jeu est bien plus fluide que la version 360 et la haute résolution fait merveille. Même si certains se moqueront aisément de l'aspect cubique... On aime ou on déteste. Pour ma part, Minecraft est un énorme cachet antistress. Vous voyez ci-dessus là où je vais contruire ma baraque. Je mettrai son avancement de temps à autre.

  

 

 

Accueil

À propos du site

Comprendre les mots

 

 

500px

9gag

Adobe Kuler

Alan Becker

André Michelle

BoardGameGeek

Brands of the World

Donald87

Images Improbables

InterfaceLIFT

La Réception, Bonjour ?

LaTong

Le régime de Zhynne

Lili-Bulle

Nathan Sawaya

Patchouli

PirateSourcil

Société musicale d'Ahuy

TheChive

VectorTuts+

YoJoe!

 

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01