Cauchemar dans la Drôme

 

Un titre digne d'un roman basique des années 60/70... Et pourtant mon mini séjour dans la Drôme, région si belle, à Crest, ville si chatoyante (!) fut un réel déplaisir. Mais pas que.

 

On m'a dit ("on" est un con dirait n'importe quel manager piqué de formation professionnelle) que la vie était faite de rencontres, rencontres qui font avancer les Hommes (Ceux Qui Marchent Debout aurait dit le fils des âges farouches). Mais il est vrai qu'il faut éviter de parler bande dessinées au risque, parfois, de paraître d'un bien pauvre intellect. Et je vous le donne en mille, l'intellect fait partie intégrante de mon slogan si vieux sur Critikale "L'intelligence n'est pas de savoir, mais de comprendre". Car l'intellect est l'art de la compréhension et d'appliquer à la lettre ses nouvelles connaissances. Mais je m'égare.

 

Je me suis ainsi baladé dans la Drôme, et plus particulièrement à Crest (26), à côté de Valence, comme le laisse présager ce bien curieux titre. Voici quelques trouvailles, ou plutôt quelques instants de belles rencontres.

 

 

La chocolaterie "La Frigoulette". Vous trouverez toute sorte de spécialités au chocolat et un site Internet (en lien sur le nom, qui reste, pour les touristes, étrange car non expliqué) plutôt bien conçu, sobre et efficace bien que trop classique, pas assez gourmand ! Belle chocolaterie et très belles rencontres des auteurs de cette jolie histoire chocolatée. Je vous conseille sa visite si vous passez à côté de Crest (et même à Crest, lieu d'une boutique plus actuelle, plus... grand-public). La passion transpire dans cette fraîche halte.

 

 

Une nouvelle photo avec mon très cher Nokia Lumia 625 (pas d'appareil photo toujours...) d'un drôle d'arbre.

Et pour cause, c'est le fameux, et non moins célèbre : châtaignier des Béllieux.

Mettez bien le fameux i à châtaignier car le changement de définition, ainsi orthographié, tue le côté poétique de ce lieu.

 

 

Rencontre similaire car très identique (!), l'unique, la seule, l'incomparable Usine à Billes ! Vous trouvrez d'ailleurs une vraie bille en header de ce non moins unique Critikale. Une belle histoire là encore, peu de temps hélas pour apprécier. Et la tête ailleurs.

 

Mais alors, que de bien beaux paysages, que de belles rencontres. Que signifie ce titre malheureux. Car malheureux je l'ai été et je le suis encore, à cause d'une personne malfaisante. Qui insite lourdement sur ce qui me fait le plus souffrir dans ce monde et dans cette vie. Bien que mes larmes commençaient à fuir mes yeux, l'insistance était bien là et encore maintenant, à cet instant douloureux, je vais essayer de faire en sorte d'oublier ce triste moment, un des pires de 2014 et pourtant l'année n'est pas trop merdique, certes un peu, normal pour ceux qui me connaissent, mais bien moins que 2013, fort heureusement.


Une dernière photo donc, d'un autre arbre,mais mort celui-là. Comme une partie de moi et bien que nombreux sont ceux qui critiqueront encore cette négativité, elle n'est pas réelle, des regrets, encore des regrets...

 

Header de la bille à suivre dans la journée.

 

 

 

Un chat s'incruste

 

Aujourd'hui, alors que les mails concernant mon iMac affluent dans ma boite de réception, je vous présente mon chat, rarement sur ce site d'ailleurs. La douleur de ne plus avoir mes chattes avec moi est grande, et pas que.

 

Elles me manquent mes boules de poils (Bouillou et Bubulle), là encore des regrets pour ne pas avoir su les aimer au bon moment de la bonne façon, pas que mes chattes d'ailleurs. Je vis bien des années sombres et même les éclaircies ont été repoussées.. bref, voici Oxo, nouveau venu (depuis presque un an quand même !). Celui a d'ailleurs eu 1 an le 14 juin 2014, oui, il est né le même jour que moi, dixit son carnet, certainement approximatif il est vrai.

 

 

Du moment que je suis sur le canapé, il se met sur mon bras et dort là. Pas trop pratique quand même.

Certains cons diront que je dois simplement le vaquer de là. Quitte à la balancer contre un mur.

Moi je dirai qu'il faut surtout casser les trois jambes de ces humains agressifs...

 

 

 

Tranquille le chat non ? Il aime bien son nouveau copain contrairement à moi, il aime lui choper la tête.

 

 

Petite parenthèse sur ce que je mange quotidiennement. Mon but est presque atteint, les fameux 20 kilos perdus (97 - 77). Va quand même falloir que je me méfie, ma santé n'est plus au beau fixe.

 

Voilou voilou voilou. Demain, levé très tôt pour l'ultime test de ma voiture, un test grandeur nature comme on dit. Jeudi soir, éternelle partie de Zombicide avec l'ami rugbyman. Notons aussi que j'ai abandonné le projet Zombicide Saison 3 car je ne peux plus me le permettre... Un autre jeu est dans mes envies.

 

À la prochaine !

 

 

Volkswagen et le devis qui tue

 

Semaine prochaine, certainement une petite pause sur les news de Critikale car dernière semaine de vacances oblige, il faut que je me prépare à la reprise du boulot. Et ce n'est pas Volkswagen qui va m'y aider.

 

Après moult garages divers et variés (Norauto, FeuVert, Point S, Midas, AD et dix mille indépendants), Volkswagen a réussi a diagnostiquer le bruit dans ma voiture... Incroyable. Sans rentrer dans les détails, les gars de VW ont dû me répéter cinquante fois que ma voiture était vieille. Sans blague ? Elle n'a que 15 ans pourtant... Ainsi, toutes les pannes décelées depuis (bruit compris) sont dues à la vieillesse du véhicule. Soit. Si je souhaite garder ma petite voiture adorée pour quelle roule relativement bien, il m'en coûtera un peu moins de 1.200 €. Oui, 1.200 euros... Je pourrais envisager cette réparation car je suis ultra économe... Hélas, cela augmentera la note totale des réparations de cette voiture à 5.000 € ! Soit plus de 50 % du prix du véhicule acheté et surtout, les réparations éventuelles me coûteront plus de la moitié de sa valeur... Magnifique. Je vais donc surfer sur le Bon Coin (site que je n'apprécie pas) pour fouiller des garages virtuels. Et les concessionnaires mais cela se passer relativement mal à chaque fois (je connais trop bien les techniques de vente...).

 

Bref, un peu bloqué. Soit je répare cette voiture en espérant qu'elle roule encore très longtemps sans aucune réparation, soit je m'achète un véhicule d'occaz ou neuf et je m'endette sur 4 ans (ce n'est pas mon style).

 

À une prochaine news certainement fin de la semaine prochaine.

 

 

iMac mis en vente (eBay)

 

Diagnostic de Volkswagen demain après des mois voire des années de problèmes avec cette bagnole. Un diagnostic ultra cher mais il faut bien passer par là et les 11 garagistes (!!)  que j'ai déjà rencontré n'ont pas été capable d'identifier le problème... Je sais que l'article demain va être drôle. Ou pas.

 

Même si j'ai quelques économies engrangées (depuis mars car petite erreur sur mon dernier billet, je n'ai plus de soucis avec mes apparts uniquement depuis fin février 2014), mon compte bancaire risque de pas aimer plus que ça si les réparations de ma voiture me coûtent un bras. La vente prochaine de mon iMac devait être synonyme d'achat d'un nouvel appareil photo pour bientôt... mais du coup, l'annonce insérée sur eBay il y a quelques minutes signifie que j'oublie mon appareil photo et je concède à avoir une voiture en bon état. Histoire de ne pas avoir les boules à chaque kilomètre.

 

D'autres news demain.

 

 

Le cas Trials Frontier

 

Vous le savez (© Jean-Pierre Pernaut), je suis grand fan des jeux RedLynx précisément la série Trials (SE, HD, Evolution, Frontier et Fusion). Mais tout fan que je suis, il y a eu des ratés.

 

Avant toute chose, un nouveau mot : cornaquer, deux mots en deux jours, pas mal.

 

Je l'attendais depuis de longs mois ce bougre de Trials Fusion (toutes versions) mais je ne m'attendais pas à ça. C'est en regardant les previews que je me suis demandé ce que venaient y foutre les figures à la Pure (excellent jeu d'ailleurs). Je pense que de nombreux joueurs adorent mais je trouve ça juste insupportable et totalement improbable dans un jeu de Trial. Alors bien sûr, c'est aussi parce que je suis une vieille buse à ce type de challenge mais quand même. C'est insupportable.

 

Graphiquement le titre de RedLynx est joli (sur One, et certainement PS4) mais juste moyen sur 360. Sombre (contraste chiant) et très aliasé, ce Trials Fusion n'est franchement pas une réussite. Certains niveaux sont plus beaux que les autres (neige et quelques autres encore) mais toute ceci reste moyen. Le jeu sur Xbox One s'en sort mieux (ouf...) mais j'aurai préféré quelque chose de plus "grade", de plus cambouis. Un truc qui sente les moteurs des motos. Je suis bien déçu des virages à 90° que prend la série depuis le rachat par Ubi Soft. Je ne joue quasiment jamais à la version Xbox One et j'attends timidement les extensions (j'ai forcément acheté le Season Pass habituel pour obtenir la version boite matérialiste au possible...). Pour la version Xbox 360, que j'ai acheté en promo il y a peu, je vais y jouer un peu plus car elle me permet d'avoir une liste de chronos à battre de gamertag amis bien plus importante. Mais le nombre d'inscrits à ce jeu (moins de 200.000 joueurs !) fait peur par rapport à la version One (400.000 environ) et à Trials Evolution (plus d'un million...). J'ignore les stats sur PlayStation 4. Je souhaitais acquérir cette console pour jouer à PixelJunk Shooter Ultimate mais ça attendra, peut-être, la fin d'année, réparation de ma voiture oblige...

 

Je vais vous présenter la "vraie" suite de Trials Evolution qu'un ami m'a informé de son existence sur le Google Play ! Je l'ignorais figurez-vous... Attention, 11 photos.

 

 

Le Village est le menu principal en somme. À gauche, le vestiaire que vous obtenez plus tars (pour changer vos fringues évidemment). Contre le vestiaire, le garage pour customiser ses motos (bien plus fourni que sur Trials Fusion, la blague). Contre ce dernier, le carburant avec un beau 2 mn 18. Vous devez attendre 2 mn 18 pour gagner 1 cran de carburant supplémentaire (vous voyez en haut de l'image un piètre 7/38, j'ai donc 7 unités de carburant sur 38 possibles et j'aurai 8/38 dans 2 mn 18...). C'est chiant mais nous ne sommes pas obligés de payer pour obtenir du carburant supplémentaire.

 

Encore contre le garage et la pompe à fric à carburant, le saloon (voir dernière image), là où vous prenez les missions de tous les PNJ (personnage non joueur). Devant ce saloon, la capsule temporelle liée avec Trials Fusion pour gagner un costume unique (voir 8e photo). Contre ce saloon, la machine à tout (on ne gagne par que des sous...). Une roulette un peu nulle qui vous ordonne de finir une certaine course avec une certaine moto de différentes façons pour obtenir différents cadeaux...). Contre bis bis bis bis cette machie à pognon, la boutique (logique après tout ça...). Là où vous pouvez acheter des diamants, du carburant, des pièces d'or... Tout pour faire plaisir à votre porte-feuille. Finissons (marre d'écrire contre... ah merde...) par la carte du monde. Lien fantastiquement réalisé car c'est juste en dessous. À tout de suite !

 

 

Salut ! La carte du monde où vous pouvez apercevoir le village de résidence (plus haut au centre) et toutes les pistes débloquées avec leur niveau de médaille. Sur le bandeau en haut vous remarquez 7 détails. 1. là où vous êtes, la carte du monde. 2. le Uplay, le Steam de Ubi Soft en version ersatz (j'y reviendrai un jour...). 3. votre bourse pour vos pièces détachées, vous pouvez aussi fusionner plusieurs pièces pour en créer de meilleures (pour acheter moins cher les modifications). 4. les unités de carburant. 5. les pièces d'or. 6. les diamants. 7. le niveau de votre joueur. Contre (pas vrai putain...) cette écran, le classement mondial de vous et vos amis. Oui j'en ai qu'un. Je suis 31.299e (sur 300.000 joueurs, je ne sais plus). Ouvrons justement cet autre bandeau... Transition une nouvelle fois parfaite.

 

 

Tiens, je me suis planté en faisant ma capture sur Android (bouton Power + son bas quelques secondes) et je n'avais pas remarqué que cet idiot a aussi capturé la barre de son du coup... Tant pis. Mon fameux niveau 19, quelques détails et le classement à droite. Tout ceci est très joli non ?

 

 

Le bandeau à gauche montre les missions en cours et comment les finir. Par exemple, je dois absolument améliorer l'Armadillo (première moto) pour continuer les missions avec Sledge (obligatoire). Sois vous passez à la caisse soit vous être très patient. La gonzesse, dont j'ai oublié le nom me demande certaines pièces pour, là encore, continuer dans le jeu.

 

 

Vous remarquez la magnifique phrase en bas n'est-ce pas ? "Envie de t'offrir la dernière amélioration pour moto ? Achète des gemmes pour te la payer !. Pour la rigolade, le mot "achète" sans s à la fin est de l'impératif (contrairement à "achètes"). Nouvel exemple : "achètes ça s'il te plait ce serait fort sympathique vraiment j'apprécierais" ou "putain achète ça bordel, et grouille-toi en plus !". Mignon de la part de RedLynx de savoir correctement traduire en français. La boutique est très simple, vous touchez, vous payez. Comme annoncé plus haut (et résumé tout en bas), vous n'êtes jamais obligé de payer mais cela devient très difficile...

 

 

Les motos que vous pouvez gagner. Vous devez récolter des plans (que vous obtenez en participant à des courses et en gagnant à la roue...). Celle-ci est gagnée d'ailleurs et est très mauvaise en l'état, amélioration quasi obligatoire !

 

 

J'ai voulu montrer cette image pour une chose... Non RedLynx n'est pas sponsorisé par ea c'est juste un numéro 69 que les programmeurs n'ont pas pris le temps d'inverser niveau texture... Ainsi, la duplication de celui-ci sur l'autre face de la moto donne ça. Ridicule. Le genre de détails un peu triste.

 

 

Le fameux vestiaire, aussi merdique que Trials Fusion car vous ne pouvez quasiment rien faire et les tenues sont moyennes (mais bien plus belles que dans Trials Fusion !).

 

 

La fameuse capsule temporelle. J'ai donc gagné ce costume, sympa.

 

 

Le jeu est magnifique (tablette Nexus 7). Et est ultra jouable. Les niveaux dans les marais ne sont pas simples mais ça reste largement jouable.

 

 

Le fameux (que de répétition sur ce billet) saloon. Le petit robot que vous voyez là est le pire personnage du jeu, je ne le supporte plus. C'est à cause de lui que vous devrez soit passer à la caisse soit patienter deux ans pour avancer un peu. Il donne des challenges tout le temps et ces missions sont juste nulles.

 

Voilou voilou. Même si le côté "pay to win" est pénible, Trials Frontier est tellement bien fait (l'ambiance est excellente, ce côté mission est très bien trouvé) qu'il figure parmi mes jeux préférés sur Android. Bon il y en a peu (je ferai une sélection bientôt). C'est même assez impressionnant comme RedLynx est arrivé à implanter les micros transactions dans le jeu, vraiment très intelligent et rien que pour ça, on laisse faire ! Notons d'ailleurs que je suis passé à la caisse deux fois (!). Une fois pour une promo à 4.49 € au lieu de 8.99 € (promo habituelle) d'où mon argent actuel et une fois pour 0.89 € pour du carburant et autres.

 

En tout cas, Trials Frontier est un jeu excellent que je vous conseille vivement.

 

 

FIFA 15 et NHL 15 pour bientôt

 

Que de news sur Critikale ! Avant ma boite de thon, ma mini partie à Bioshock Infinite, mon sport et mes courses... ouverture de la page "sports virtuels". Tout est très virtuel ces temps-ci.

 

Pas d'oubli cette fois-ci, j'ai bien ajouté le nouveau mot dans la page Comprendre les mots : Abnégation. Un mot que vous pouvez juger facile mais sa place est étonnante, je trouve, jugez plutôt dans la page adéquate (ou idoine comme aiment dire stupidement les journaleux, raison : employé un mot rare de bon français pour briller à la lecture). Bref... La page Sports virtuels est donc ouverte et dans la semaine, vous verrez mon équipe de foot officielle (vous êtes ravis, je le sais).

 

Je vous livre aussi la nouvelle jaquette de FIFA 15, postée partout sur le net à l'heure où j'écris ces lignes... La version PC m'intéresserait plus mais très difficile de jouer avec des potes sur mon ordi vu la configuration actuelle de mon mini appart. Dernière chose niveau jeu, j'ai acheté en promo Bioshock Infinite (10 €) sur le Live (excellent pour l'instant) et Trials Fusion histoire d'avoir des adversaires plus costauds (car ma liste Xbox One est trop faible pour l'instant, niveau quantité hein !).


Les classements seront de retour dans l'année... Je pense à la future mise à jour des deux versions, 360 et One. Je peux le dire haut et fort maintenant, la version 360 est laide. Exagération certes mais c'est un peu ça... Trials Frontier sur Android (et iOS) est superbe et intéressant. J'y reviendrai toute à l'heure, avec éternelles captures d'écran.

 

 

 

Regrets éternels

 

Ma 2e semaine de vacances débute, celle où tout se joue... Celle où je vais savoir si j'aurai encore de l'argent à la fin du mois... Celle où mes rêves les plus fous pourront naître ou s'évaporer en deux minutes...

 

Celle où je vais faire réparer ma voiture par Volkswagen... Vous vous attendiez à quoi ? Ah oui, le titre à la con, ultra pessimiste et horriblement has been ? Ce titre-là, très simple, regrets éternels pour bien des amis perdus entre 2012 et 2014, regrets énormes lorsque j'y refléchi, du moins que je prends le temps d'y réfléchir car putain, que nos soirées étaient géniales ! Bref, je parle tout seul et même si le nombre de mes visiteurs a fait un bond en avant avec la remise en ligne de Critikale, personne ne viendra sonner à ma porte ou me donner signe de vie pour, non pas un retour vers le passé, mais un avenir humain plus solide. Ce n'était pourtant pas faute de mettre dix milliards de messages cachés entre ces pages.


J'en reviens quand même à ma voiture qui aura le droit, après 6 mois d'économies (!) à un diagnostic très drôle chez VW (115 € de l'heure et 65 € de prise en charge...) puis devis pour réparation... Mes anciennes économies, elles, auxquelles on m'avait fait tant de reproches bizarre, sont parti comme un feu de paille pendant mes 3 déménagements de l'an dernier, mes 2 cautions, mes 10 loyers en 3 mois... Bref, je me remets plutôt bien de tout ça et tout roule sauf ma voiture.

 

Une petite explication s'impose sur le menu de droite, histoire de voir à quel niveau ces pages annexes seront gardées...


Accueil : de retour car on m'a signalé qu'on pouvait pas revenir à l'accueil, il suffit pourtant de cliquer ou toucher le logo en header. Ces personnes ne sont pas forcément au fait des nouvelles technologies (ha ha !), ainsi on pardonne.

 

À propos du site : page inchangée depuis la transition vers la nouvelle interface (qui changera par retouches graphiques uniquement).

 

Comprendre les mots : page un peu en berne mais un nouveau mot fait quand même son apparition, un mot sorti de FIFA 14... Cette page devrait perdurer.

 

Critikale Magazine : les fameux et célèbres magazines de Critikale (version PDF) ne sont pas morts. Je refléchis à un modèle plus facile à réaliser, quelque chose qui me prenne quasiment aucun temps.

 

G.I. Joes : ma collection s'est arrêtée il y a un an environ et les pages ne sont d'ailleurs pas à jour (ancienne interface). Celles-ci seront peut-être modifiées mais ces figurines coûtent cher dorénavant. Les versions qui me manquent sont rares et onéreuses.

 

Quelques Nuages : mes bonhommes bâtons sont encore là, quelque part, patience... C'est un peu eux qui vont donner les coups de gueule de Critikale.

 

Pensées actuelles : les pensées actuelles, moquées, appréciées, seront de retour en même temps que Critikale Magazine...

 

FIFA 14 / FIFA 15 / NHL 15 : les pages dédiées aux sports virtuelles (j'en fais suffisamment maintenant en réel... j'y reviendrai) seront de retour en septembre / octobre. Dates de sorties des nouveaux jeux de sports. Les jeux de sports sont d'ailleurs les rares qui m'intéressent en fin d'année.

 

La zone Respect ne changera pas pour l'instant, notons quand même des nouveautés remis en lien grâce à d'anciennes versions du site : TheChive, André Michelle.

 

 

Vous reprendrez bien un peu de guacamole ?

 

Comme je le disais il y a quelques heures, un jeu tourne en boucle dans ma Xbox One, à savoir Guacamelee Super Turbo Championship Edition. C'est son titre, j'y peux rien.

 

Allez les enfants, place aux éternelles photos ! N'ayant plus d'appareil photo actuellement, celles-ci proviennement de mon nouveau téléphone (Lumia 625) vu que, je le rappelle, on m'a volé le précédent (Lumia 920) et que mon ancien numéro est désactivé.

 

 

 

La carte du monde complète et celle détaillée par monde. Vous pouvez apercevoir des portes donnant accès à différentes salles. Les "exits" pour passer d'un monde à l'autre. Les médaillons Or pour les niveaux terminés à 100 % (peu actuellement). J'ai 12.755 pièces d'or (pour acheter des pouvoirs), 81 pièces d'argent (pour acheter des costumes pour les deux personnages), je suis à presque 13 h de jeu et ce niveau est complété à 86 %.

 

En bas à droite, vous voyez 4 icônes. Il faut en général 3 fragments pour trouver 1 icône et ainsi bénéficier du bonus. Par exemple, il me faut encore 2 fragments de cœur pour avoir un cœur complet et ainsi augmenter sensiblement ma vie. La grosse flèche avec un halo doré montre où il faut se rendre pour la mission principale. Notons que le jeu ressemble à Métroid sur bien des points. Et c'est tant mieux ! Un de mes jeux préférés sur Super Nintendo.

 

 

Comme tout bon jeu, vous pouvez vous transformer en poule... À l'instar de Métroid et du pouvoir "boule", la poule vous permet de passer par des chemins étriqués. Plus tard, il pourra poser des bombes en forme d'oeuf bien sûr (pour casser les blocs violet).

 

 

Les points de sauvegarde sont toujours placés au bon endroit lorsque vous passer des obstacles pénibles. Il suffit de passer à côté pour que le jeu sauvegarde (et appuyer sur Y pour procéder à des achats, pouvoirs et costumes).

 

 

Ces tronches vous permettent de vous téléporter d'un endroit à un autre (les fameux médaillons de la première photo). Ultra pratique car il faut bien sûr faire des aller-retours avec vos nouveaux pouvoirs pour passer d'autres lieux.

 

 

 

Chose importante, vous pouvez passer du monde des morts (votre personnage est mort...) au monde des vivants avec deux boutons au choix (Rb ou Rt), gachette basse ou gachette latérale. Sur Xbox One je le rappelle. Ce doit être pareil sur les autres supports. Je n'aime pas trop ce genre de truc (de passer d'un monde à l'autre) mais c'est tellement fluide que tout se fait naturellement.

 

Voilou... Petite présentation relativement courte mais j'espère qu'elle vous donnera des détails sur le titre. Guacamelee est un excellent jeu, ultra jouable (rarement vu un jeu aussi jouable niveau combat), très joli, et franchement intéressant avec ses personnages complètement débiles (les squelettes). Le héros n'est pas très charismatique (il ne parle jamais, même en dialogue) et je n'ai pas essayé le mode 2 joueurs coop' (vite-fait mais trop peu). Sur l'image au-dessus, vous voyez que ma jauge de vie est plutôt grande (en rouge). Que mon compteur de pouvoir (petits carrés jaune) est assez grand et que mon énergie fever (non présent sur PS3 et Xbox 360) est longue elle aussi. C'est normal car je prends mon temps. Je suis à 13 h de jeu comme annoncé, j'ai presque terminé, mais je me balade à la recherche de nouveaux trucs et j'en trouve toujours. Le jeu n'a pas une rejouabilité merveilleuse mais je suis ravi de cette acquisition. Surtout gratuite ! D'ailleurs, la démo donne envie d'en savoir plus mais pas d'acheter le jeu... Ouf.

 

Vous l'avez remarqué, j'ai ajouté des infos sur la colonne de droite, histoire de savoir à quels titres je joue actuellement. À bientôt, certainement après ma balade à vélo.

 

 

Avocat et guacamole

 

Toutes les archives sont de retour, Critikale est quasiment complet, quelques pages encore seront là, dès dimanche 13 juillet (il est 1 h 31 exactement en ce jour du Seigneur). Qu'est-ce que j'ai branlé depuis tout ce temps ?

 

Car la question est certes plutôt rude mais elle a le mérite d'être claire et surtout logique... Depuis mai 2014, le site ne répond plus, quelques messages sur Twitter, quelques splashscreen sur Critikale.com mais à part ça, rien. Depuis le temps que je patiente dans cette chambre noire (oui je cite Cabrel...), il faut bien sortir à un moment.

 

Titre merveilleusement bien choisi car il signifie deux choses. Tout d'abord, le rendez-vous avec ce très cher avocat pour un ami proche s'est plutôt bien passé et la suite s'annonce grandiose. J'exagère bien sûr mais c'est toujours une belle première mi-temps, si on veut rester dans le sport et en particulier dans le football (c'est la mode ces temps-ci). Guacamole est de l'avocat écrasé (en gros). Et c'est un fabuleux jeu de mot donc car je joue continuellement à un certain Guacamelee sur Xbox One (gratuit le mois dernier, ou encore, je ne sais plus, on s'en fout). Ce jeu est génial et je vais poster quelques clichés (que vous avez l'habitude de voir sur ce site) dès demain, ou plutôt tout à l'heure. Après ma balade à vélo (je ne cours plus actuellement, trop mal au dos, le vélo m'aide à oublier le mal de dos pour avoir mal partout).

 

Je reviens donc et les archives aussi. Why ? Car ce sont MES archives ! MA vie et celles des autres qui y ont contribué. Je suis blindé de regrets. Regrets d'avoir perdu des amis chers, regrets d'avoir mal réagi dans certains situations, regrets de ne plus voir des personnes qui doivent m'en vouloir d'un truc que j'ai dû faire, regrets éternels partout, dans toute ma vie, à chaque parcelle de mon existence, je suis mort de regrets. Ma vie est devenue pitoyable car je ne m'occupe que de mon régime, de mon chat, de mes jeudis Zombicide, d'un jeu tous les 4 mois, je me hais, des pertes qu'il me scie les nerfs et m'empêchent de voir plus loin.


Qu'importe, si Critikale revient maintenant c'est qu'il est l'unique lieu où je peux me confier, et c'est bien triste d'en être là, à 37 ans.

 

 

Il est revenu le malade

 

Un retour jugé utile par le vote du public.

 

Vivre dans ses regrets. Savez-vous ce que c'est ? Bien sûr, tout le monde a ses problèmes et bien diverses manières de les contrer. Moi, il y a déjà fort longtemps, j'ai choisi le silence. Pour éviter de paraître agressif, pour éviter des conflits inutiles. C'est terminé.

 

Après de longs mois d'absence, Critikale revient d'ici quelques jours le temps de faire les ajustements qui s'imposent. Le site ne changera pas fondamentalement, toujours les trucs nouveaux que j'achète (alimentation), toujours des critiques rapides de jeux (PC, Xbox 360, Xbox One et Android, plus tard PS4 et iOS), toujours des coups de gueule sur l'actualité, et toujours des regrets mais différents.

 

Restez donc connectés, je reviens vers vous avec une nouvelle envie, une nouvelle énergie et surtout, l'exécution de mes regrets.

 

 

Accueil

À propos du site

Comprendre les mots

Critikale Magazine

G.I. Joes

Quelques nuages

Pensées actuelles

Sports virtuels

 

 

 

9gag

Adobe Kuler

Alan Becker

André Michelle

BoardGameGeek

Brands of the World

Donald87

Images Improbables

InterfaceLIFT

La Réception, Bonjour ?

LaTong

Le régime de Zhynne

Lili-Bulle

Nathan Sawaya

Patchouli

PirateSourcil

Société musicale d'Ahuy

TheChive

VectorTuts+

YoJoe!

 

 

 

 

Ma collection sur Ludexo

 

 

 

05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01