Un petit point sur un novembre ludique

 

C'est drôle, histoire de faire un point différent, je voulais regarder les archives d'octobre et novembre 2013. Que nenni ! Elles ne sont pas dispo... Ce fut certainement des mois rigolos.

 

Tout d'abord, faisons l'éternel point "jeux vidéo"... allez, soyons plus princié, loisirs ludiques ! Fin octobre arrive Sunset Overdrive, un jeu que je vais acheter. Même si pour le moment, l'achat est plutôt timide... Pour novembre, c'est un peu plus complet.

 

Le 14 novembre - Halo The Master Chief Collection

Je ne souhaitais pas l'acquérir mais Halo The Master Chief Collection m'attire un peu plus qu'avant... C'est surtout que le premier Halo reste l'un de mes titres préférés et que je n'ai jamais touché Halo 4. Me faire la collection d'une traite serait sympa je pense.

 

Le 13 novembre - Assassin's Creed UnityPro Evolution Soccer 2015

Je n'aime pas du tout cette série mais l'épisode à Paris m'intéresse plutôt... Si le jeu est fluide, qu'il est intéressant et surtout, qu'il soit plus ouvert que d'habitude, alors pourquoi pas.

 

Je ne suis pas spécialement déçu par FIFA 15 (à part un moteur physique non contrôlé...) mais ce PES 2015 s'annonce fort séduisant. La démo m'a plu et les quelques vidéos de gameplay glanées par ci par là confirme cette première impression. FIFA 15 sera t-il sur eBay le lendemain du 13 novembre ?

 

Le 18 novembre - FarCry 4Grand Theft Auto V

Que UbiSoft ne décide pas de modifier sensiblement la date de sortie histoire de ne pas se taper directement GTA V est tout à fait épatant... Alors bien sûr ce n'est pas le même style de jeu, GTA V est une daube dirons certains... Blablabla. J'ai apprécié le premier FarCry, éviter le deuxième (j'ignore pourquoi) et joué rapidement au troisième. L'univers me plait mais je n'ai jamais le temps de m'y attarder à chaque fois qu'il débarque dans nos vieilles contrées. Cette fois-ci, je vais m'y intéresser de plus près, surtout que j'aurai un petit bonhomme pour la coop'. Pour GTA V, son achat s'impose, c'est évident. Même pas besoin d'expliquer. J'adore le modèle Xbox 360 (que j'ai terminé) mais me replonger encore plus dans cette aventure me rend tout raide.

 

Le 20 novembre - Dragon Age Inquisition

Peu de news très concrètes pour ce nouveau titre de Bioware. Je suis plutôt intrigué, je verrai.

 

Le drôle de header bleu est temporaire, il est là pour un essai...

 

 

Du rugby

 

Impossible d'aller voir le match de rugby ce dimanche opposant l'équipe que je suis (Genlis) contre Arbois. J'aurai bien aimé mais trop de kilomètres à parcourir... L'essence, le prix, tout ça.

 

Voici le classement actuel après le 5e match aller.

 

 

Genlis toujours première donc avec une nouvelle victoire plutôt éclatante. N'ayant pas vu le match, j'ignore si elle fut très belle ou juste normale... C'est tout pour ce soir car demain une nouvelle longue journée m'attend. Mais la semaine prochaine, mon frère débarque, nous allons rire...

 

 

Des chevaux, des footballeurs, mais pas de zombis

 

Ce jeudi, une nouvelle fois, l'excellent Zombicide fut écarté. Mais pour la bonne cause, deux excellents jeux et une soirée qui a duré jusqu'à 6 heures !

 

Extraordinaire partie de jeu de plateau ce jeudi avec un jeu non joué depuis des lustres (Turfmaster) et un autre qui n'est pas sorti de mon placard depuis bien longtemps (Footmania, l'édition de 1991). Turfmaster fut déjà une excellente partie avec 6 chevaux (nous étions seulement 3, dommage, un 4e manquait lourdement). Une belle course qui fut, comme toujours avec Turfmaster, passionnante. Pour brosser très rapidement ce jeu de plateau, il faut accompagner son cheval à la ligne d'arrivée avec 10 cartes dans son deck par course. Une course fait 3 tours (séparés) et c'est donc 30 cartes qu'il faudra placer à bon escient pour ne pas essoufler son cheval ou être bloqué comme un gland. 2 cartes possibles sont accessibles à tout moment et vous l'aurez compris, c'est donc 32 cartes qu'il faudra manipuler. Ainsi que deux dés... Mine de rien, le jeu reste très tactique et comme d'habitude, l'édition DeLux de AZA Spiele est bluffante de qualité. Je possède un autre jeu AZA Spiele (qui signifie jeux ou matchs) à savoir Motorchamp, encore une belle édition et du matériel en métal.


Pour Footmania, je suis amoureux des jeux de plateau réalisés par Ludodélire.

 

 

Cette photo, plutôt floue, ne montre pas grand chose. Vous voyez un bout de plateau avec, au centre, un pseudo terrain de foot avec des cases numérotées de 1 à 11 pour placer les équipes qui se rencontrent. Une explication s'impose !

 

Le but du jeu est très simple, vous devez constituer une équipe la plus forte possible afin de gagner le championnat. Pour se faire, vous devez faire plusieurs tours de plateau en achetant des joueurs (on démarre avec 7 millions en banque). Il y a bien sûr des contrariétés ou des événements qui rapportent de l'argent, heureusement... Le match ci-dessus est la finale, ou plutôt le dernier match qui a opposé mon équipe à celle de Favelfoor (le gars présenté sur le billet précédent). J'ai d'ailleurs perdu, explications...

 

Une fois le premier joueur ayant 11 joueurs dans son équipe, le championnat commence. Le joueur 3 (celui qui jouait en 3e dans la partie) fut le premier à réunir ou engager 11 joueurs (équipe complète de 1 à 11). Les autres, les joueurs 1 et 2 (un pote et moi-même) avions "seulement" 10 joueurs. Ainsi, il a fallut remplacer le 11 joueurs par un stagiaire (une horreur !).


Compris ? Simple, on constitue son équipe, 11 joueurs plus tard, la partie commence (soit environ 1 à 2 heures après !). Si les autres joueurs n'ont pas la totalité de l'effectif demandé, on commence quand même, il faut remplacer chaque joueur absent par un stagiaire qui pénalise affreusement l'équipe... Ci-dessous, les 3 équipes "finales" de notre partie.

 

Petite légende : Première colonne (position normale du joueur). Puis Étranger - Normal - International, valeur du joueur, nombre d'étoile de ce joueur et positions multiples si possible. Exemple, le joueur n°8 de Julien est un joueur International valant 1.600.000 possédant 2 étoiles "Star" et pouvant jouer n°6, n°8 et n°10. Excellent joueur donc... Petite parenthèse, une équipe ne peut pas aligner plus de 3 joueurs étrangers mais peut parfaitement en posséder plusieurs dans son staff. Une équipe peut très bien avoir 30 joueurs... Notons que, par exemple là encore, mon équipe possède normalement un gardien du niveau de celui de Julien mais il fallait faire des concessions lors de l'alignement pour les matchs, en effet, mon gardien était lui aussi étranger et le nombre de joueur étrangers de mon équipe était bien trop important !

 

 

JULIEN

MOI

FAVELFOOR

1

Étranger (1.000.000)

International (900.000) 

Étranger (1.200.000)

2

Étranger (1.000.000)

Normal (600.000)

International (1.200.000) 

(N° 2-3-4-5)

3

Normal (650.000)

Étranger (1.200.000)

International (900.000) 

4

International (1.800.000)

 (Joker Player)

Normal (1.000.000)

 (Joker Player)

Normal (850.000)

5

Normal (750.000)

Étranger (1.900.000)

International (1.100.000)

6

Étranger (1.300.000)

International (1.600.000)

International (1.000.000)

7

International (1.600.000)

International (1.000.000) 

International (1.100.000)

8

International (1.600.000)

 (N° 6-8-10)

International (1.400.000)

(Joker Player)

International (1.200.000)

9

International (1.400.000)

Étranger (2.100.000)

 (N° 9-11)

Étranger (2.500.000)

10

International (1.400.000)

 (N° 10-11)

International (2.000.000)

Étranger (2.300.000)

11

International (1.400.000)

Normal (1.000.000)

International (900.000)

 

Des explications s'imposent !! Voici ci-dessous un tableau fourni avec le jeu (en quatre exemplaires pour les 4 joueurs) refait rapidement sous Illustrator (rapidement pour dire que je ne suis pas fier niveau visibilité).

 

 

Attention, accrochez-vous pour lire la suite, je vais être le plus "simple" possible !

 

Nous vous fiez pas à l'aspect "lourd" de ce tableau. Prenons l'exemple de l'équipe de Julien (première colonne). Il a 2 joueurs VERT et aucun joueur JAUNE. À ce stade de la compétition il n'a bien sûr aucun stagiaire (JAUNE eux aussi). 2 joueurs VERT et 0 joueur JAUNE, sur le tableau, on peut donc lire facilement un score de 51. Soit 51 étoiles. Comptons maintenant les étoiles individuelles de chaque joueur. 16 ? Vous êtes forts. 51 + 16 = 67 étoiles. Une belle équipe. Il faut aussi savoir que Julien est le joueur ayant battu le plus d'équipe en Euromatch (ces matchs s'insère entre chaque "vraie" rencontre entre joueurs comme des matchs amicaux (des cases spéciales sur le plateau). Julien a battu de nombreuses équipes grâce à la force de la sienne. Ainsi, il avait 5 étoiles supplémentaires (je ne reviendrai pas sur le calcul des Euromatchs, c'est over simple). 67 + 5 étoiles d'Euromatchs = 72 étoiles. Une sacrée équipe !

 

Faisons le même calcul pour mon équipe. Ayant énormément de joueurs étrangers, j'ai dû mettre des joueurs moins bons pour combler les trous (car impossible d'afficher plus de trois joueurs étrangers par match). J'ai 3 joueurs VERT et aucun JAUNE. Ainsi, je démarre avec 49 étoiles. Mon bonus de joueurs "étoilés" est de 14. Soit 49 + 14 = 63 étoiles. Bonne équipe mais sans plus. J'avais 3 étoiles d'Euromatchs soit un total monté à 66 étoiles. Mon équipe n'était pas très "bonne" mais les cartes spéciales que j'avais accumulé (6 maximum) furent très bénéfique ! Dans l'image que vous voyez tout au dessus de ce billet, Favelfoor m'a sorti un joueur par un carton rouge (unique carte du jeu, la pire...). Ainsi mon équipe fut "cassée" et il a gagné le match. En effet, sans mon joueur n°9, j'ai perdu 3 étoiles... Passons maintenant à son équipe.


Favelfoor, qui a joué comme à son habitude assez secrètement a aligné deux joueurs à 4 étoiles (les pires plaies du jeu). Calculons son équipe : il a 1 seul joueur VERT. J'ai essayé de sortir sa défense avec de nombreuses cartes blessures mais il a eu une parade inattendue... Un seul joueur VERT et aucun JAUNE ainsi son équipe démarre avec un score chiant de 53 étoiles (contre 51 pour Julien, souvenez-vous !). La valeur de son équipe est de 53 + 13 (joueurs étoilés) soit 66 étoiles. Il n'avait que 2 étoiles d'Euromatchs (peu de matchs amicaux pour Favelfoor) ainsi la valeur de son équipe était de 68.

 

La partie s'est terminé à 6 heures du matin avec 1 victoire et une défaite pour tout le monde ! Un championnat très disputé. La partie fut une des meilleures que j'ai fait sur un jeu de plateau. C'était excellent !

 

 

Excellent anniversaire Favelfoor !

 

Ce fut une année bien difficile pour toi mon ami mais c'est la manière dont on se relève qui fait de nous quelqu'un de meilleur. Ton courage est plutôt bluffant.

 

Je te souhaite donc un superbe et somptueux anniversaire ! Rare que je poste ça sur le Net mais vu que monsieur se met à la technologie, pourquoi pas... Petit message personnel.

 

 

Ma vie était un rêve

 

Chaque nuit, chaque semaine peut-être, vous rêvez. Vous vous réveillez et là vous vous sentez triste, triste que ce rêve n'est pas devenu réalité.

 

Le soir, relativement tard, disons vers minuit et quelques heures... je glisse dans mon lit un peu vide. Mon chat me rejoint gentiment non sans agresser comme il se doit mes pieds qui pourraient avoir l'envie plutôt stupide, il faut l'avouer, de dépasser de ma couette plate et moche. Je joue quelques minutes avec lui, je le balance dans une salle proche et je choppe le tome de Rahan en cours (actuellement T18 puisque je me refais l'intégrale, je rappelle qu'il me manque le T23, merci de me le glisser dans ma boite aux lettres à l'occasion). Je lis les aventures du fils de Crâo aux temps des âges farouches et le dépose "délicatement" sur un coussin non sans rigoler lorsqu'il rebondit (j'ai une vie trépidante). Là, je tends le bras avec la même manie de me contorsionner dans tous les sens et j'éteins la lumière pour ma seconde vie, mon rêve.


Je rêve de pluie qui frappe les fenêtres réfléchissant les silhouettes de mes amis jouant au Monopoly, au Formule Dé. Je rêve de cette même pluie qui tombe sur cette colline avec mon frère, mon père, qui marchent avec moi descendant frénétiquement ce chemin devenu impraticable. Je rêve aussi du doux feu en été qui réchauffait nos viandes et notre pain frais. Je rêve de grandes balades avec des petits bonshommes en plastique avec mon ami d'enfance, devenu bien triste avec le temps et à cause de mauvaises gens mais toujours aussi courageux et altruiste. Je rêve de cette sollitude à l'école qui me faisait mentir pour devenir grand, pour être aimé des gens. Je rêve de ces rendez-vous Place Wilson où nous mangions, ma chérie et moi, de délicieuses salades aux croûtons. Je rêve de ces pique-niques où le bonheur était tel qu'il me faisait tout oublier. Je rêve d'une grosse barbe, non pas du Père Noël qui n'est plus lui-même depuis bien des années, mais d'un ami entier, si précieux dans ma vie, que mes yeux soient ouverts ou fermés. Je rêve des ces amis, de ces longues soirées à rigoler, à partager des sentiments, des douleurs et un avenir commun. Je rêve de ces autres amis, tout ceux que j'ai perdu, que j'ai aimé, que j'aime encore et qui resteront éteternellement regrettés. Je rêve de cette fille qui m'a redonné, l'espace d'un instant bien plus qu'elle a pu espérer, bien plus que ce qu'on m'a donné. Je rêve de cette grande maison avec des enfants, une femme et ce sentiment, ce sentiment d'exister parmi vous, pour l'éternité.

 

Hélas, je rêve encore quelques minutes, et une fois cette poignée de temps passée je me réveille et regarde avec tristesse mon chat, cette chambre, le tome de Rahan couché sur ce coussin vide, je regarde tout ça et je me pose une question : tout ceci n'était qu'un rêve ? Non, c'était ma vie, celle que j'ai gâché.

 

Bonne soirée à vous.

 

 

Rugby - ce dimanche 12/10, c'est contre Seurre

 

Légère trève dimanche dernier pour le rugby de la Promotion d'Honneur bourguignonne mais ce dimanche, ce sera tout autre chose avec la rencontre opposant l'équipe de Genlis contre celle de Seurre, 2e du championnat.

 

Tout d'abord, voici les résultats actuels, recopiés bêtement du site officiel de la fédération.

 

 

Genlis est première avec 1 petit point d'avance sur Seurre (la rencontre de dimanche promet !). Les rumeurs montent et visiblement, Seurre se moque ouvertement de Genlis sur les réseaux sociaux, la rencontre sera t-elle tendue ?

 

 

Régime terminé

 

Cumulant des problèmes de santé (rien de grave pour le moment, détendez-vous... ou ne souriez plus...), mon régime prendra fin lundi prochain, juste avant une semaine chargée.

 

Point de Zombicide ce jeudi mais un peu de Xbox 360 et de papotage important. La future mission de Zombicide sera donc la semaine prochaine et le volume 3 de mes résumés (voir le 5 octobre) sera disponible. Normalement.

 

J'ai entamé un régime assez compliqué depuis le mois d'août 2013. La base était simple, 1er tome, du thon, des tomates, des fruits, du poisson. Le 2e tome le fut aussi, simple, du thon et du poisson. Je suis passé à la phase 3, très simple elle aussi, des fruits, uniquement des fruits. Et très rarement, pour d'éventuelles soirées, de la bonne bouffe relativement grasse. 20 kilos perdus plus tard, je suis "obligé" d'arrêter. Je pense que le moustique qui m'a piqué douze mille fois hier soir (ou mercredi soir je ne sais plus) est, à ce jour, mort à cause de mon sang (deux secondes après son pompage à cette saloperie). Je ne cours plus car mes jambes sont franchement fragiles, je n'ai plus de force pour mes pompes et je dois bien me rendre à l'évidence, ça va mal ! Petit à petit, dès demain soir, je vais manger des trucs chauds histoire d'être plus en forme dirions-nous... J'ai découvert que "mon" microndes était en fait un véritable four à chaleur tournante (!) et je peux ainsi me préparer des petits plats rigolos. Ce soir je ne mange pas (car je ne peux pas...) mais je pense que je vais aller un peu mieux dès la semaine prochaine qui s'annonce tout de même compliquée niveau stress.

 

Bref... notons que j'ai regagné 3 kilos en peu de temps (car obligé là aussi...) et j'ai mis à jour les années 2012 à 2014 avec la police Verdana. Sur ce, belle soirée à vous.

 

 

Zombicide, le rendez-vous du jeudi (n°2)

 

C'était jeudi, une nouvelle partie fort plaisante de Zombicide. Semaine prochaine chargée alors je ne sais pas si je serais très actif pour quelconque mise à jour, nous verrons bien. Profitez.

 

Nouvelle mission réussie jeudi. Voici cette mission ci-dessous. La mission n'est pas foncièrement compliquée mas comporte des subtilités qui peuvent la rendre franchement pénible... Le départ [1] est plutôt cool car nous sommes protégés par les barricades dans la rue [3]. Les bâtiments [2] alentour comportent de nombreuses salles à fouiller mais le bâtiment où est inscrit le [2] grouille de zombis toxiques et d'une abomination (toxique elle ausis, dès qu'elle rencontre un zombi "normal", ce dernier devient toxique...). En [4], la sortie évidemment. Nous devons très simplement aller chercher les 6 objectifs de cette mission (ou plus je ne sais plus) et partir, quelque soit le nombre de survivants restants.

 

 

 

La mission est notée "5 heures" mais nous l'avons fini en 3 h 30 environ. Une belle mission qui devenait très difficile vers la fin (preuve évidente sur la seconde photo !). Nous nous sommes fait surprendre comme des bleus. JOSHUA est équipé de la tronçonneuse, ainsi les zombis sur la seconde photo furent tués plutôt aisément... Surtout qu'avec différents bonus de combat, JOSHUA pouvait attaquer avec 7 dés et devait faire un 4 ou plus avec ces 7 dès. Si un dé indiquait 4 ou plus, il pouvait potentiellement abattre 7 zombis. Nous étions 5 personnages pris au piège, ainsi le combat fut rapide. L'autre survivant (RAOUL) était à l'écart.

 

Ci-dessous, le résultat plus simple que mon résumé précédent (mois dernier). Tous les personnages au-dessus de 42 points d'expérience sont en ultra-rouge (mode particulier dévérouillant certaines armes et capacités).

 

Équipe Xiandt

WANDA

Expérience

62

Équipement final : hache, fusil à pompe (avec munitions en pagaille)

Commentaires : 3 objectifs acquis.

MARY FURY

Expérience

77

Équipement final : fusil d'assaut, hachette, pistolet.

Commentaires : 1 objectif acquis.

JOSHUA

Expérience

64

Équipement final : tronçonneuse.

Commentaires : 2 objectifs acquis. Un chien (Gaspard).

Équipe Favelfoor

RAOUL

Expérience

48

Équipement final : pied de biche, pistolet mitrailleur.

Commentaires : 1 objectif acquis.

AMY

Expérience

54

Équipement final : pointeur laser, 44" magnum, Evil Twins (double pistolet).

Commentaires : aucun.

PADRE

Expérience

26

Équipement final : fusil à canon scié (avec petite monnaie), hachette, lampe torche.

Commentaires : 1 objectif acquis.

  

 

 

Accueil

À propos du site

Comprendre les mots

 

 

500px

9gag

Adobe Kuler

Alan Becker

André Michelle

BoardGameGeek

Brands of the World

Donald87

Images Improbables

InterfaceLIFT

La Réception, Bonjour ?

LaTong

Le régime de Zhynne

Lili-Bulle

Nathan Sawaya

Patchouli

PirateSourcil

Société musicale d'Ahuy

TheChive

VectorTuts+

YoJoe!

 

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01